Ma mère est schizophrène

  "Ma mère est schizophrène" a été ajouté au panier !

Frais de port 2€ dès 28€ d'achat
Voir mon panier

Autour du même thème

Benoît BAYLE

Ma mère est schizophrène

Schizophrénie et parentalité


Avec la participation de Alexandra BARROSO, Odile CAZAS, Marie CHAMPION, Dominique CHARLIER Abram COEN, Marianne COEN, Véronique COHIER-RAHBAN, Nathalie ELBAZ-CUOQ, Nicole GARRET-GLOANEC, Nine GLANGEAUD-FREUDENTHAL, Flore GUILLEMOT-MORTAGNE, Odile KHALIFAT, Fattaneh MALEKI, Grégory PAYET, Anne-Sophie PERNEL, François POINSO, Christine RAINELLI, Perrine SABLAYROLLES, Ravy SAMRETH, Arlette SEGHERS, SOCIETE MARCE FRANCOPHONE, ANNE-LAURE SUTTER, Frédérique VISCHETTI Voir plus [+]



Le titre de cet ouvrage est un appel, celui lancé par des enfants de mères schizophrènes, devenus adolescents ou adultes, dialoguant sur le net, à l’occasion de forums de discussions. « Ma mère est schizophrène » dit leur souffrance, mais aussi l’importance d’un soin pensé dès la grossesse et la naissance, dans la continuité, au fil du développement de l’enfant.

En effet, la schizophrénie touche près de 1 % de la population, c’est dire l’importance de cette maladie éprouvante pour celles et ceux qui en supportent le joug quotidiennement. Pour soigner cette affection, les progrès thérapeutiques ont été considérables depuis la mise au point des premiers médicaments neuroleptiques, voici près de cinquante ans.

Mais les progrès scientifiques ne dispensent en rien du travail d’accompagnement et de soutien psychologique, social et éducatif, surtout lorsque l’enfant paraît et que la femme schizophrène devient mère… Les professionnels qui s’y attèlent ont alors à lutter contre l’essoufflement, oser accompagner par-delà les peurs, affermir le réseau de soin, se former, mener les actions thérapeutiques, sociales et parfois judiciaires, nécessaires, évaluer la pertinence des actions auprès des mères schizophrènes et de leurs enfants…, sous l’œil nu, précisément, des enfants eux-mêmes. Cet ouvrage rend compte de ce véritable travail d’orfèvre qu’ils doivent mettre en œuvre afin de préserver et l’enfant et la mère, d’une pathologie qui impose, sinon, ses effets dévastateurs et aliénants.

Benoît Bayle est psychiatre des hôpitaux et docteur en philosophie. Auteur de plusieurs ouvrages consacrés à la psychologie prénatale, il exerce au centre hospitalier Henri Ey (Bonneval, Eure-et-Loir).

Cet ouvrage collectif a été élaboré dans le cadre de la Société Marcé Francophone, association qui a pour but de faire connaître les pathologies liées à la puerpéralité et leur retentissement dans le champ de la petite enfance.

Mise en vente le 13 novembre 2008

Dans la collection

La vie de l'enfant

A propos de l'auteur

photo de Benoît BAYLE

Benoît Bayle est psychiatre praticien hospitalier à l’eps Barthélémy-Durand d’Étampes, responsable du Centre d'évaluation, de soins et de recherche en santé mentale périnatale (CESRSMP). Spécialisé en psychologie de la procréation humaine et de la grossesse, il est l’auteur de nombreux ouvrages dans ces domaines. Enseignant vacataire à l’université Denis Diderot Paris 7, logothérapeute, également docteur en philosophie, il préside la Société Marcé francophone pour la période 2020-2022.

Du même auteur



La vie de l'enfant
19 août 2021
14x22 288 p. 25 €
La vie de l'enfant
© 2013
14x22 232 p. 26 €
La vie de l'enfant
© 2005
14x22 392 p. 29 €
© éditions érès 2021 - Mentions légales - CGV - RGPD

Réalisé par Glukose