Petit traité de la bêtise contemporaine

  "Petit traité de la bêtise contemporaine" a été ajouté au panier !

Voir mon panier

Petit traité de la bêtise contemporaine


Marilia AMORIM

Dans la collection :


Pour tous ceux qui sentent l'emprise grandissante du discours bête et qui cherchent à comprendre comment il fonctionne pour mieux y échapper, voici un texte philosophique qui procède d'une déambulation dans la ville, comme autrefois Socrate dans la Cité, en s'arrêtant dans certains endroits sensibles et en commentant à vif certains problèmes liés aux discours qui se profèrent et aux paroles qui s'échangent.

Le lecteur se trouve donc embarqué dans une aventure : voir ce qu'il ne voyait pas, entendre ce qu'il n'entendait pas et comprendre ce qu'il ne comprenait pas. Il se rend compte alors que, s'il y a une parole qui rend bête, il y en a aussi une autre qui rend intelligent. Celle-ci est porteuse de mémoire collective, ce qu'on désigne communément par culture. Nous sommes ainsi dans une nouvelle forme du combat entre la bêtise et la culture qu'il importe, aujourd'hui, de mener tous les jours.

Dans un style vif et incisif, Marilia Amorim ne philosophe pas « à l'allemande » avec des démonstrations purement conceptuelles, mais « à la française » avec un petit côté Neveu de Rameau... et parfois même un peu « à la brésilienne » (où, par exemple, les objets peuvent parler).


Marilia Amorim est maître de conférences à l'université de Paris 8. Elle a été professeur du département de psychologie sociale de l'université fédérale de Rio de Janeiro.

Mise en vente le 26 janvier 2012


A propos de l'auteur

Marilia Amorim a travaillé auprès d’institutions des quartiers défavorisés de Rio et a aussi été professeur au département de Psychologie sociale à l'Université Fédérale de Rio de Janeiro. Psychologue, elle enseigne actuellement au département de Sciences de l'éducation à l'université de Paris-8 comme maître de conférences au sein de l'équipe Paideia de philosophie de l'éducation.

Vidéos
Détails
Parution : 26 janvier 2012
EAN : 9782749215389
14x22, 144 pages
Humus - philo
Thème : Psychanalyse

Imprimer cette page
Résumé

Pour tous ceux qui sentent l'emprise grandissante du discours bête et qui cherchent à comprendre comment il fonctionne pour mieux y échapper, voici un texte philosophique qui procède d'une déambulation dans la ville, comme autrefois Socrate dans la Cité, en s'arrêtant dans certains endroits sensibles et en commentant à vif certains problèmes liés aux discours qui se profèrent et aux paroles qui s'échangent. Le lecteur se trouve donc embarqué dans une aventure : voir ce qu'il ne voyait pas, entendre ce qu'il n'entendait pas et comprendre ce qu'il ne comprenait pas. Cela donne un côté vif et très plaisant à la lecture, qui évite les pesanteurs démonstratives et trop abstraites. Bref, ce texte ne philosophe pas « à l'allemande » avec des démonstrations purement conceptuelles, mais « à la française » avec un petit côté Neveu de Rameau… et parfois même un peu « à la brésilienne » (où, par exemple, les objets peuvent parler).

Marilia Amorim est ancien professeur du département de psychologie sociale de l'université fédérale de Rio de Janeiro et actuellement maître de conférences à l'université de Paris 8. Elle a publié en France, notamment, Raconter, démontrer,...survivre. Formes de savoir et de discours dans la culture contemporaine (érès, 2007) et Dialogisme et altérité dans les sciences humaines (l'Harmattan,1996).

Revue de presse

2012, L'Humanité, par François Taillandier


2012, Marianne, par Robert Redecker


2012, Causeur Magazine, par Bruno Maillé


2012, La Faute à Diderot, par Samy Archimède


  Du même auteur

Humus - philo
© 2007
14x22 288 p. 25.50 €
Questions vives sur la banlieue
© 2002
16x24 200 p.
Numérique uniquement
© Éditions érès 2019 - Mentions légales

Réalisé par Glukose