La décision du désir

  "La décision du désir" a été ajouté au panier !

Voir mon panier

Cet ouvrage a reçu le

 

Le sujet « s’appréhende », comme dit Lacan, à partir des manifestations de son désir inconscient, et il en assume les conséquences, à travers son dire et ses actes. Il s’active, s’autorise, supporte, devient responsable de son désir. Il s’agit d’une responsabilité éthique conjointe à une décision, la décision du désir. Décision qui n’a rien à voir avec un choix conscient, la maîtrise, la possession de soi, la volonté.

Il y a une aporie dans le désir, due à la conjonction entre la responsabilité éthique du sujet et sa propre perte. Car c’est seulement à partir d’une dépossession – de  soi, de l’Autre –, d’une  absence d’auto-détermination, que le sujet décide de son désir. Mais comment décider de ce qui nous dépasse, autrement dit, assumer ce qui nous oriente à notre insu ? Et comment passe-t-on d’un désir pris dans le symptôme et dans la compulsion de répétition, à la décision du désir ?

Silvia Lippi analyse les paradoxes du désir, d’un désir enraciné dans l’inconscient, à partir de l’apport de Lacan à cette notion psychanalytique, dans une lecture croisée avec écrivains, poètes, peintres et philosophes.

Mise en vente le 14 novembre 2013.


A propos de l'auteur

Après avoir été danseuse en Italie et aux États Unis (spécialité claquettes américaines), Silvia Lippi est venue en France, où elle a acquis une formation philosophique et psychanalytique. Elle est aujourd’hui psychanalyste à Paris, membre d’Espace analytique et psychologue hospitalière (établissement public de santé Barthélemy Durand). Elle est docteur en psychologie, chercheur associé à l’université de Paris 7, et enseignante titulaire à l’école de formation de psychanalyse appliquée IRPA à Milan. Elle a publié Transgressions. Bataille, Lacan (érès, 2008), La décision du désir (érès, 2013) prix Œdipe le Salon 2014, Freud. La passione dell’ingovernabile (Feltrinelli, 2018) et codirigé l’ouvrage Marx, Lacan : L’acte révolutionnaire et l’acte analytique (érès, 2013) .

Détails
Parution : 14 novembre 2013
EAN : 9782749239576
14x22, 296 pages
Point hors ligne
Thème : Psychanalyse

Imprimer cette page
Résumé

Les paradoxes du désir, d’un désir enraciné dans l’inconscient, sont analysés à partir de l’apport de Lacan à cette notion psychanalytique, dans une lecture croisée avec écrivains, poètes, peintres et philosophes.

Il y a une aporie dans le désir, due à la conjonction entre la responsabilité éthique du sujet et sa propre perte. Car c’est seulement à partir d’une dépossession – de soi, de l’Autre – d’une absence d’auto-détermination, que le sujet décide de son désir. Mais comment décider de ce qui nous dépasse, autrement dit, assumer ce qui nous oriente à notre insu ? Et comment passe-t-on d’un désir pris dans le symptôme et dans la compulsion de répétition, à la décision du désir ?

Revue de presse

2014, Figures de la psychanalyse n°28, par Patricia Desroches


2015, La clinique lacanienne 25, par Monique Lauret


2015, Cliniques Méditerranéennes 91, par Laurence Rajbenbach


  Du même auteur

Point hors ligne
14 février 2019
14x22 192 p. 23 €
Point hors ligne
© 2008
14x22 264 p.
Numérique uniquement
© Éditions érès 2019 - Mentions légales

Réalisé par Glukose