Actualité des états limites

  "Actualité des états limites" a été ajouté au panier !

Voir mon panier
Menu : Sommaire   

 

Durant ces cinquante dernières années, le trouble borderline a navigué entre les névroses et les psychoses, a été appréhendé comme un type de personnalité pathologique, a été rapproché des maladies bipolaires, des désordres narcissiques, des personnalités psychopathiques… Du côté de la psychiatrie, comme de la psychanalyse, la liste de noms donnés à ces folies limites est longue et les qualifications singulières.

Aujourd’hui, l’état limite ne peut plus être défini sérieusement selon une approche extrinsèque  (la définition « ni ni », ni névrotique, ni psychotique) qui risquerait de réduire cette configuration clinique à un fourre-tout privé d’une cohérence interne. Il importe de donner une définition intrinsèque de l’état limite car il ne s’agit ni d’une psychonévrose gravissime, ni d’une prépsychose, ni d’un état passager naviguant entre les structures. Désormais, ce n’est plus tant une pathologie « à la limite de » qu’une pathologie des limites du Moi.

À partir d’une clinique actuelle grandissante, les auteurs soulignent la richesse des débats qui interrogent les limites du système de classification nosographique et poussent à réviser, voire à reconstruire de manière innovante certaines bases théorico-cliniques des techniques de soin.

Mise en vente le 27 février 2014.


A propos de l'auteur

Vincent Estellon est psychologue clinicien, psychanalyste, maître de conférences HDR à l’Institut de psychologie, université Sorbonne Paris-Cité-Descartes.

 

Détails
Parution : 27 février 2014
EAN : 9782749240374
11x17, 160 pages
Le Carnet psy
Thème : Psychanalyse

Imprimer cette page
Résumé

Dépassant la stricte définition psychopathologique des états limites, la problématique des limites ouvre un champ d’investigations passionnant tant au plan clinique que théorique et technique. Les auteurs mettent ici en relief différentes figures et formes de la psychopathologie des limites et de la métapsychologie.

Durant ces 50 dernières années, le trouble borderline a navigué entre les névroses et les psychoses, a été appréhendé comme un type de personnalité pathologique, a été rapproché des maladies bipolaires, des désordres narcissiques, des personnalités psychopathiques… Dans tous les cas, les auteurs reconnaissent l’actualité de cette clinique et soulignent la richesse des débats interrogeant les limites du système de classification nosographique, les limites des diverses techniques de soin, les limites de l’analysabilité.

© Éditions érès 2017 - Mentions légales

Réalisé par Glukose