Régressions

  "Régressions" a été ajouté au panier !

Voir mon panier
Menu : Sommaire   

 

La régression fait partie des processus psychiques qui peuvent se déployer dans des directions différentes, s’entremêlent et se condensent pour se lier, se délier, construire ou détruire. Moteur puissant du fonctionnement psychique, elle est quotidiennement présente dans la simplicité de la vie, inquiétante et énigmatique dans les dérives de la maladie grave, attractive et dangereuse dans les traitements psychiques où règnent le transfert, ses menaces et ses espérances.

Splendeurs et misères, exaltation ou déréliction, mais toujours excès et démesure : la régression s’ancre définitivement au corps et à la psyché. Elle ne pourrait être absente de l’appareillage psychique le plus habituel sauf à entraîner des troubles graves : ne plus dormir, ne plus rêver ? Vivre en étant totalement privés de sensorialité ? Sans l’expérience de ce qui ne passe pas par les mots ?

À partir de leur pratique, les auteurs explorent les diverses formes de cette notion complexe au caractère trompeusement banal et connu. Leurs contributions témoignent d’une mise à l’épreuve de la régression à différentes périodes de la vie (enfance, adolescence, âge adulte) et dans différents champs de la clinique psychanalytique contemporaine.

 


A propos de l'auteur

Catherine Chabert est professeur émérite de l’université Paris 5, Laboratoire de psychologie clinique et de psychopathologie, psychanalyste, membre de l’APF.

Détails
Parution : 16 janvier 2020
EAN : 9782749265711
11x17, 176 pages
Le Carnet psy
Thème : Psychanalyse

Imprimer cette page
Résumé

La régression n’a pas bonne presse. Associée au « recul en arrière », elle est souvent chargée d’une connotation négative. Or la régression fait partie de la vie ordinaire, elle ne pourrait être absente de l’appareillage psychique le plus habituel sauf à entraîner des troubles graves.

Ce livre s’attache à l’étude d’un concept courant dont la complexité est parfois négligée. La régression fait partie des processus psychiques qui peuvent se déployer dans des directions différentes, s’entremêlent et se condensent pour se lier, se délier, construire ou détruire. Splendeurs du retour au primitif dans les éclats de l’idéalisation, du narcissisme et de la toute-puissance, ou misère de l’impuissance, de la déréliction, ou encore de la persécution lorsqu’elle conduit aux bas-fonds de la psyché ? La régression constitue un moteur puissant du fonctionnement psychique quotidiennement présente dans la simplicité de la vie, inquiétante et énigmatique dans les dérives de la maladie grave, attractive et dangereuse dans les traitements psychiques où règne le transfert, ses menaces et ses espérances.

C’est cet argument qui sous-tend l’ouvrage et inspire les auteurs : ils se sont attachés à la notion de régression en respectant les articulations théoriques et cliniques qui constituent le fondement de l’approche psychanalytique ; les développements qu’ils proposent témoignent d’une mise à l’épreuve de la régression à différentes périodes de la vie (enfance, adolescence, âge adulte) et dans différents champs de la clinique psychanalytique contemporaine. Ces explorations mettent en évidence  l’intérêt essentiel de la notion de régression  par une analyse rigoureuse et approfondie inscrite dans des cliniques du transfert extrêmement vivantes et novatrices.

  Du même auteur



Le Carnet psy
© 2017
11x17 224 p. 14.50 €
Le Carnet psy
© 2015
11x17 250 p. 14 €
Le Carnet psy
© 2013
11x17 232 p. 14 €
© éditions érès 2020 - Mentions légales

Réalisé par Glukose