Clinique du trauma

  "Clinique du trauma" a été ajouté au panier !

Voir mon panier

 

Préface de Alain Didier-Weill

À l’initiative du Centre Primo Levi qui accueille et soigne les personnes victimes de la torture et de la violence politique réfugiées en France, cet ouvrage ouvre un espace de réflexion et d’échanges sur la clinique liée au traumatisme et à la violence extrême, où s’entremêlent les dimensions du singulier et du collectif.

Quelles peuvent être, après la violence extrême, les conditions d’ouverture d’un espace clinique pour un sujet? L’accueil dans un lieu de soins peut favoriser l’émergence d’une subjectivation du trauma. La reconnaissance juridique et sociale de la violence rencontrée sera parfois décisive pour retrouver une inscription dans un avenir possible. Dans la cure, dans l’écriture ou dans une retraversée collective de la langue impliquée, comment peut s’opérer un revoilement de la béance traumatique ?

Les auteurs rendent compte de cette clinique difficile qui implique un retour aux apports successifs de la psychanalyse concernant le trauma : il s’agit de les retraverser, d’y trouver des outils d’élaboration, de prendre note aussi des questions laissées en suspens par Freud et ses successeurs, de rechercher comment s’articule le trauma défini par la psychanalyse avec les traumatismes liés aux violences extrêmes.

Mise en vente le 28 août 2014.


A propos de l'auteur

Ghislaine Capogna-Bardet est psychanalyste. Elle a rassemblé des textes de cliniciens du Centre Primo Levi et d’auteurs principalement psychanalystes mais aussi écrivains, accueillants, juristes qui abordent la question du trauma dans la diversité de leur pratique et expérience.

 

Vidéos
Détails
Parution : 28 août 2014
EAN : 9782749242279
13.5x21.5, 200 pages
Centre Primo Levi
Thème : Santé mentale

Imprimer cette page
Résumé

Le trauma associé à la violence extrême (violence politique, torture) est interrogé à partir de l'expérience clinique et d'autres champs disciplinaires.

L’ouvrage s’attache à repréciser ce que l’on entend par traumatisme, terme dont le sens a été largement remodelé depuis les premiers travaux entrepris par Jean-Martin Charcot jusqu’au discours neuropsychiatrique actuel. Il rend compte de cette clinique qui implique notamment un retour aux apports successifs de la psychanalyse concernant le trauma. Il s’agit de les retraverser, d’y trouver des outils d’élaboration, de prendre note aussi des questions laissées en suspens par Freud et ses élèves et par leurs successeurs, de rechercher comment s’articule le trauma freudien avec les traumatismes liés aux violences extrêmes…

Revue de presse

2014, RFI, Les voix du monde, par Aram Mbengue


© éditions érès 2019 - Mentions légales

Réalisé par Glukose