L'altérité est dans la langue

  "L'altérité est dans la langue" a été ajouté au panier !

Frais de port 2€ dès 25€ d'achat
Voir mon panier

 

Comment le mot est-il pris en compte dans le travail d’écriture ? C’est à partir de cette interrogation que Nicole Malinconi, écrivain, échange avec Jean-Pierre Lebrun, psychanalyste. S’ensuivent des convergences et des différences avec l’attention portée au mot dans une cure psychanalytique. Mais progressivement, la question de la langue et de l’altérité, d’emblée impliquée quand on ne veut pas s’en tenir à la « communication », va s’imposer aux interlocuteurs. Ils se demandent alors comment une société traite la langue, mais aussi comment une langue peut transformer une société. 

Impossible avec de telles questions, de ne pas penser à la langue des deux totalitarismes qui ont hanté le vingtième siècle, pour devoir ensuite constater que ce qui s’est là déjà accompli n’a peut-être fait qu’anticiper ce qui arrive à la langue d’aujourd’hui.

Dans un dialogue vivant et accessible, les auteurs usent de références littéraires, cinématographiques, psychanalytiques, historiques, sociologiques… pour ouvrir un espace de réflexion qui intéresse autant les professionnels de la santé mentale que tout citoyen s’interrogeant sur ce que parler veut dire.

Mise en vente le 2 avril 2015.


A propos des auteurs

Jean-Pierre Lebrun, psychiatre et psychanalyste, agrégé de l’enseignement supérieur, exerce à Bruxelles et Namur ; ancien président de l’Association freudienne de Belgique et de l’Association lacanienne internationale ; directeur de collections chez Érès (« Humus », « Singulier Pluriel » et « Psychanalyse et écriture »), auteur de nombreux ouvrages dont notamment : Un immonde sans limite (érès, 2020) ; Un cerveau pensant : entre plasticité et stabilité.

 

Nicole Malinconi, écrivaine remarquée par Marguerite Duras dès la parution de son premier livre Hôpital silence (éditions de Minuit) et auteur dernièrement de Séparation (Les liens qui libèrent).

 

Détails
Parution : 4 décembre 2017
(1ère édition 2015)
EAN : 9782749247052
11x17, 264 pages
Humus
Thème : Psychanalyse

Imprimer cette page
Résumé

Nicole Malinconi échange avec Jean-Pierre Lebrun autour des questions de l’écriture, de la langue et de l’altérité.

Dans un dialogue vivant et accessible, les auteurs ouvrent un champ de questions qui intéressent autant les professionnels de la santé mentale que tout citoyen s’interrogeant sur ce que parler veut dire. Utilisant des références littéraires, cinématographiques, psychanalytiques, linguistiques, sociologiques, philosophiques, ils se demandent comment une société traite la langue et comment la langue transforme la société.

Revue de presse

2019, Le carnet et les instants, par Michel Zumkir


  Du même auteur



érès poche - psychanalyse
22 octobre 2020
11x18 120 p. 10 €
© éditions érès 2020 - Mentions légales

Réalisé par Glukose