Patience des fauves

  "Patience des fauves" a été ajouté au panier !

Voir mon panier

Patience des fauves

Réseau d'affûts en territoire poétique

Sandrine CNUDDE

Dans la collection :

"Un sentier, c'est une patience qui ne cicatrise pas - la patience des fauves."

C'est par cette phrase que la poète-marcheuse-artiste visuelle qu'est Sandrine Cnudde encadre le contenu en apparence disparate de son livre, à la fois journal illustré de résidence d'écriture en territoire rural (lozérien), recueil de poèmes-"instantanés de vécu", et tentative de cartographie des expériences de l'écrit.

En apparence seulement, car par sa forme mixte, précisément, cet "essai de géopoésie subjective" offre une perspective originale sur le processus créatif de cette poète préoccupée de borner un territoire des sens et de la géographie, où le paysage intérieur fait écho aux paysages traversés, aux personnes rencontrées.


A propos de l'auteur

Née en 1971, Sandrine Cnudde a été jardinière et architecte-paysagiste de 1995 à 2005. Elle exprime pleinement sa nature nomade et contemplative depuis 2006. Elle part seule et à pied prendre le pouls de la Terre et travaille au retour sur la mise en forme de ses collectes dans un esprit révélateur des espaces invisibles, des liens silencieux qui unissent les hommes à leurs territoires. Dans ses « relations de voyage » qui mêlent écriture et photographie, elle insiste sur l’importance de l’expérience vécue comme source d’inspiration artistique.

En savoir plus sur le PO&PSY

 

Détails
Parution : 23 mars 2017
EAN : 9782749254531
12x23.5, 160 pages
Po&psy a parte
Thème : Po&psy

Imprimer cette page
Résumé

Artiste-marcheuse, Sandrine Cnudde résume en une phrase le propos de ce livre vivant, compte rendu d’une résidence d’écriture sur 4 saisons en Lozère : « Un sentier, c’est une patience qui ne cicatrise pas –  la patience des fauves ».

Par sa forme mixte photos et textes, ce livre offre une perspective originale sur le processus créatif de la poète. Il est à la fois journal de résidence d’écriture en territoire rural, recueil de poèmes comme « instantanés de vécu" et tentative de cartographie des expériences de l’écrit. Le rapprochement chronologique des notes et des poèmes offre une belle occasion de saisir quasiment sur le vif la démarche de création poétique.

Revue de presse

2017, Décharge - revue de poésie, par Claude Vercey


2017, Blog de Alain Roussel


© Éditions érès 2017 - Mentions légales

Réalisé par Glukose