Clinique du seuil

  "Clinique du seuil" a été ajouté au panier !

Voir mon panier
Menu : Vidéo Sommaire   

Dans le champ de l’oncologie et des soins palliatifs, la médecine moderne use de tous les moyens techniques et thérapeutiques pour repousser les limites de son efficience et de son savoir, mais elle se heurte à des situations incurables. Ces cas complexes forment le quotidien des équipes hospitalières travaillant auprès de patient(e)s en fin de vie. Ils définissent les contours d’une clinique du seuil.

L’intérêt porté à ces situations limites, dans lesquelles surgissent des manifestations pulsionnelles qui échappent et insistent malgré les traitements entrepris, permet de ne négliger ni les affres somatiques auxquelles les malades se confrontent (douleurs extrêmes, dégradation de leur état…), amplifiées par le risque d’échappement thérapeutique, ni les intenses remaniements psychiques qui sont en jeu : menace d’anéantissement, effraction traumatique… Les psychologues, médecins et soignants y retrouveront des phénomènes qui interrogent depuis longtemps leurs pratiques cliniques quotidiennes autour de ces impasses thérapeutiques.


A propos de l'auteur

Valérie Gasne est psychologue clinicienne au centre médico-psychologique pour enfants (CMPE) de Mazamet - hôpital de Lavaur (81). Docteure en psychopathologie et psychologie clinique, elle a une expérience professionnelle en Équipe mobile de soins palliatifs (EMSP) et en unité de psycho-oncologie et enseigne dans le DIU de soins palliatifs (université Toulouse III). Elle est membre de l’université Côte-d’Azur, laboratoire de recherche LIRCES.

 

Vidéos
Détails
Parution : 13 septembre 2018
EAN : 9782749261256
11.5x16, 176 pages
Cancers & psys - la collection
Thème : Santé mentale

Imprimer cette page
Résumé

Cette clinique du seuil aborde le cas de malades confrontés à des situations limites, qu’elles soient médicales ou liées à l’approche de la mort, et questionne l’émergence de manifestations pulsionnelles autour de certaines impasses thérapeutiques.

Dans le champ de l’oncologie et des soins palliatifs, la médecine moderne use de tous les moyens techniques et thérapeutiques pour repousser les limites de son efficience et de son savoir, mais se heurte à de l’incurable. Les contours d’une clinique du seuil s’intéressent aux cas de patient(e)s confrontés à des situations limites (échappement thérapeutique, douleurs extrêmes, fin de vie…). Ces cas complexes se situent à l’interface de la notion d’incurabilité en médecine et du surgissement de manifestations pulsionnelles, qui échappent à toute tentative de contrôle ou de maîtrise, malgré les soins ou les traitements entrepris, laissant les professionnels hospitaliers très démunis.

© Éditions érès 2018 - Mentions légales

Réalisé par Glukose