De l'écriture mélancolique

  "De l'écriture mélancolique" a été ajouté au panier !

Frais de port 2€ dès 25€ d'achat
Voir mon panier

De l'écriture mélancolique

Kleist, Stifter, Foster, Wallace

Franz KALTENBECK

Préface de Geneviève MOREL

Dans la collection :



Cet ouvrage est à paraître le 29 octobre 2020 (25.00 €)
Si vous souhaitez être informé de sa disponibilité, veuillez laisser votre adresse e-mail ci-dessous :




Menu : Vidéo

Pourquoi tant d’écrivains mélancoliques se sont-ils suicidés, alors qu’ils étaient déjà célèbres et en train d’écrire leurs œuvres les plus prometteuses ? Franz Kaltenbeck montre comment l’écriture est devenue mortelle en elle-même pour des auteurs comme Kleist, Stifter, Nerval, Celan, Foster Wallace.

Alors que l’écriture d’une œuvre peut soutenir son auteur jusqu’à lui éviter la folie, comme on le voit chez Joyce et d’autres artistes, certains, au contraire, en meurent. C’est à résoudre cette contradiction, qui a dans chaque cas des coordonnées singulières, que s’attache Franz Kaltenbeck en lisant des écrivains mélancoliques célèbres du xixe au xxie siècle. Il les considère comme des puits de savoir sur leur mélancolie, longuement décrite à travers leurs fictions. Il s’appuie sur sa solide connaissance de Freud, dont il tire des arguments nouveaux grâce à Kafka. On comprend, à le suivre, que ce qui a d’abord résisté à la mélancolie chez ces auteurs a subi par la suite une défaite mortelle. L’écrivain américain David Foster Wallace met particulièrement ce phénomène en évidence : il dit qu’une catastrophe, qu’il identifie de loin sans pouvoir la maîtriser – la transformer – par l’écriture, l’attend au tournant comme un cyclone. À l’instar de Kleist, Stifter, Celan, Nerval avant lui, il s’est suicidé au sommet de son art.

 

 

A propos de l'auteur

Franz Kaltenbeck (1944-2018) est arrivé de Vienne en 1976 pour faire son analyse avec Jacques Lacan. Il est devenu psychanalyste à Paris, et à Lille où il animait un séminaire de criminologie au chru à partir de sa pratique dans les prisons du Nord de la France. Il a créé la revue Savoirs et clinique (érès) et fondé, avec d’autres, l’association aleph (Association pour l’étude de la psychanalyse et de son histoire). Il a écrit ses articles psychanalytiques en français, en allemand et en anglais, ainsi que des poèmes. Il s’est toujours intéressé à la littérature et à l’art, qu’il avait pratiqués avec le mouvement des actionnistes viennois dans les années 1960. Il a publié La psychanalyse depuis Beckett (érès, 2020), Lesen mit Lacan (Berlin, Parodos Verlag, 2013), Reinhard Priessnitz, Der stille Rebell (Graz/Wien, Literaturverlag Droschl, 2006).

Deux sites lui sont dédiés :

https://www.franz-kaltenbeck-psychanalyste-poete.fr

https://franz-kaltenbeck.fr

Vidéos
Détails
Parution : 29 octobre 2020
EAN : 9782749268057
14x22, 256 pages
Point hors ligne
Thème : Psychanalyse

Imprimer cette page
© éditions érès 2020 - Mentions légales

Réalisé par Glukose