Cliniques en temps de guerre

  "Cliniques en temps de guerre" a été ajouté au panier !

Frais de port 3€ dès 28€ d'achat
Voir mon panier

Autour du même thème

Marie-José DEL VOLGO

Cliniques en temps de guerre


Numéro 106 - Revue semestrielle

Avec la participation de Houria ABDELOUAHED, Maxime ANNEQUIN, Michèle BENHAIM, Julien BETBEZE Lorenza BIANCARELLI, Éric BIDAUD, Christian BONNET, Carole BOUZIDI, Nathalie CAPPE, Julie CHEVALIER, Lise DEMAILLY, Anna DUBROVSKAYA, Quentin DUMOULIN, Claude ESCANDE, Roberto Cristôbal FARRIOL GONZLÂLEZ, Sébastien FIRPI, Pierre GAUDRIAULT, Roland GORI, Romuald HAMON, Derek HUMPHREYS, Benjamin JACOBI, Romuald JEAN-DIT-PANNEL, Elodie MARCHIN, Mathilde MAREY-SEMPER, Mélinda MARX, Catherine PAOLI, Pascale PERETTI, Erwan QUENTRIC, Nicolas RABAIN, Jean-François REY, Geoffrey ROBERT, Claude SCHAUDER, Daria SILHAN, Claire SQUIRES, Axelle VAN LANDER, Camille VEIT, Emmanuel VENET Voir plus [+]

Nous sommes en guerre ! Voilà au moins deux ans que ce mot et sa violence se sont imposé à nous. En mars 2020, le monde a réalisé qu’il faisait face à une nouvelle menace planétaire, un virus capable de provoquer une maladie, la Covid-19, potentiellement mortelle pour nombre d’entre nous. Le langage guerrier a été utilisé pour faire face à cette nouvelle maladie et les soignants étaient les nouveaux héros envoyés au front de cette drôle de guerre. Le 24 février 2022, c’est la guerre, la « vraie », qui a débuté en Ukraine.

Par ailleurs les attaques contre le soin psychique demeurent toujours aussi vives et l’Arrêté du 10 mars 2021 comme le tout récent dispositif MonPsy s’inscrivent dans des logiques court-termistes qui cassent encore plus le métier de psychologue clinicien.

C’est dans un tel contexte que les articles de Houria Abdelouahed, Roland Gori et Benjamin Jacobi mettent l’accent sur la fameuse question « Pourquoi la guerre ? », posée lors d’un échange épistolaire entre Albert Einstein et Sigmund Freud en 1932. Ces trois auteurs remettent sur le métier cette question tant s’impose cette pulsion d’autodestruction qui anime les hommes et qui ne cesse de créer de la surprise à la hauteur de son déni. Il nous faut donc plus que jamais en ces temps de guerre faire valoir le travail clinique référé à la psychanalyse tel qu’il se présente dans l’ensemble des textes de ce numéro. La clinique ne peut entrer dans les logiques du néolibéralisme faisant valoir la rentabilité et l’efficacité, ces langages de machine si peu compatibles avec l’humain.

Dans la revue

Cliniques méditerranéennes

À propos de l’auteur·e
photo de Marie-José DEL VOLGO

Marie-José Del Volgo est maître de conférences à la Faculté de Médecine d'Aix-Marseille II, membre du laboratoire de Psychopathologie clinique et directeur de recherche dans la formation doctorale de psychologie à l'université d'Aix-Marseille I. Elle exerce en tant que praticien hospitalier à l'Assistance publique de Marseille. Depuis 1993, elle est membre du comité de rédaction et secrétaire de rédaction de Cliniques Méditerranéennes, revue de psychanalyse et psychopathologie freudiennes.

Ajouter au panier


Revue Cliniques méditerranéennes
S'abonner


Détails
Parution : 3 novembre 2022
EAN : 9782749274867
15.5x22, 296 pages
Cliniques méditerranéennes
2/2022
Thème : Psychanalyse

Imprimer cette page

Partager sur les réseaux

Du même auteur



Actualité de la psychanalyse
© 2012 (1ère édition 1997)
11x18 296 p. 13.50 €

Nouvelle édition
Actualité de la psychanalyse
© 2003
14x22 184 p. 23 €
© éditions érès 2023 - Mentions légales - CGV - RGPD

Réalisé par Glukose