La résidence sociale de Levallois-Perret -1896-1936

  "La résidence sociale de Levallois-Perret -1896-1936" a été ajouté au panier !

Frais de port 2€ dès 28€ d'achat
Voir mon panier
La résidence sociale de Levallois-Perret -1896-1936

Sylvie FAYET-SCRIBE

La résidence sociale de Levallois-Perret -1896-1936

La naissance des centres sociaux en France


La Résidence sociale, née en 1908 à Levallois-Perret grâce à l'infatigable action de Marie-Jeanne Bassot et de Mathilde Girault est une oeuvre charnière à la rencontre des domaines sanitaire, social et culturel. Les “résidentes” sont parmi les premières à s'installer jour et nuit en quartier ouvrier pour répondre aux besoins de la population. Elles vont inventer des pratiques de travail social et créer une des premières écoles d'assistantes sociales.

En suscitant de nouvelles formes de vie quotidienne, et en s'appuyant sur les liens du voisinage, la Résidence sociale insiste sur l'importance dela prévention et de l'éducation dans les objectifs de l'action sociale. Animée en majorité par des femmes, les résidentes, elle s'adresse à l'ensemble de la population de Levallois-Perret au travers de multiples activités : jardins d'enfants, chant, théâtre, cercles d'études, sport, dispensaire, fêtes, cinéma... Il s”agit bien là d'une action globale qui préfigure l'orientation que prendront peu à peu au cours du XXe siècle les centres sociaux en France.

La Résidence sociale est d'ailleurs à l'origine de la fédération des centres sociaux de France qui regroupe actuellement 1 277 centres socio-culturels.

Ainsi, cette étude qui retrace la création et l'expansion de la Résidence sociale de Levallois-Perret, met en évidence un aspect de l'histoire de nos villes : la naissance des équipements socio-culturels qui inaugurent un espace nouveau dans les banlieues urbaines du XXe siècle. Chemin faisant, nous sommes amenés à envisager le passage de la charité traditionnelle des “bonnes œuvres” au domaine de la protection sociale telle que nous la connaissons aujourd'hui.

A propos de l'auteur

Sylvie Fayet-Scribe, docteur en histoire et titulaire du D.E. S.S. en information et documentation de l'Institut des sciences politiques de Paris, spécialisée dans le domaine des associations, s'est attachée dans le cadre de rapports documentaires et historiques à aborder divers aspects de l'histoire sociale française.

Ajouter au panier

Cet ouvrage n'est plus disponible au format papier

Détails
Parution : 1 janvier 1990
EAN : 9782865861422
16x24, 180 pages

Imprimer cette page

Partager sur les réseaux

© éditions érès 2021 - Mentions légales - CGV - RGPD

Réalisé par Glukose