Le remémoirer de Jeanne Tripier

  "Le remémoirer de Jeanne Tripier" a été ajouté au panier !

Voir mon panier

Le remémoirer de Jeanne Tripier

Travaux d'asile - Monographie

Lise MAURER

Dans la collection :

Deux noms prestigieux sont associés au destin et à l'oeuvre de Jeanne Tripier : celui de Clérambault et celui de Dubuffet. Clérambault interne Jeanne Tripier en placement d'office à Ste-Anne en I934, elle sera transférée à l'asile de Maison-Blanche où elle décèdera en I944 à l'âge de 75 ans. C'est grâce à l'action passionnée de Dubuffet que dès I947, les broderies de Jeanne Tripier sont exposées dans les sous-sols de la galerie Drouin à Paris. Deux ans plus tard, elles sortiront de l'ombre :la galerie expose Place Vendôme 63 auteurs réunis
par la toute jeune et éphémère Compagnie de l'Art brut dont Breton et Paulhan sont membres. Coup d'éclat, les quelques 200 œuvres, venant pour une part des hôpitaux psychiatriques, attirent un large public et les esprits les plus vifs du monde intellectuel.“]eanne la brodeuse" commence alors son aventure posthume. Les écrits de jeanne Tripier sont quant à eux révélés au public plus tardivement grâce à Dubuffet qui dans Messages et clichés de Jeanne Tripier la Planétaire présente broderies et écrits mais aussi dessins et gouaches. En l978, Michel Thévoz publiera d'autres textes dans Le langage de la rupture puis dans Ecrits bruts. Nous reproduisons ici certains messages et clichés encore inédits.

L'œuvre de Jeanne Tripier, découverte par Dubuffet, appelle à des lectures multiples dont cette monographie rend compte Mélange des genres, elle a pris la clé des champs, historique, artistique, freudien, les interpellant chacun dans leurs points d'ignorance, ou plutôt, elle est à l'émergence de chacun d'eux. Témoignage rare, manière biaisée de dire l'histoire, elle est à sa façon la radiophonie du siècle car Jeanne Tripier est une femme du commun ouverte à son temps, une femme avertie. Rencontre de l'histoire collective et de l'histoire singulière toujours surprenante. Porte-voix, prête voix, des pensionnaires de l'asile de Maison-Blanche, elle dit aussi la vie quotidienne à l'asile.


A propos de l'auteur

Psychanalyste 18 bd de Magenta, Paris 75010, 

anciennement  psychiatre des hopitaux, responsable d'un hopital de jour pour adultes, à la retraite.

Anime un séminaire depuis 2003 à Paris intitulé De la trinité en déroute au sinthome, Groupe de recherche et d'étude clinique GREC.

Détails
Parution : 1 janvier 1999
EAN : 9782865867356
16x24, 224 pages
Groupe de recherche et d'études cliniques
Thème : Psychanalyse

Imprimer cette page
  Du même auteur

Questions de sociétés
© 1982
16x24 260 p. 10.98 €
© Éditions érès 2019 - Mentions légales

Réalisé par Glukose