Délire et construction

  "Délire et construction" a été ajouté au panier !

Voir mon panier



Le délire est une tentative de guérison, un travail rigoureux du patient qui produit une forme originale, une véritable création de la pensée pour répondre à l'effondrement qu'il a subi. Ce n'est pas une errance de l'esprit arbitraire, une aberration ; c'est au contraire la tentative rigoureuse de bâtir une architecture signifiante autour d'un " noyau de vérité historique ". Face à cette entreprise aventureuse, le psychanalyste répond par une construction, une proposition d'égale dignité théorique. Délire et construction sont ainsi les deux faces d'une même entreprise transférentielle. Telle est l'audacieuse proposition de Freud dans son texte " Constructions dans l'analyse ", dont la portée théorique et éthique est aujourd'hui tellement actuelle.

Le délirant, comme le psychanalyste, participe d'un travail de la culture dont tout nous montre qu'il concerne non pas seulement chacun dans sa singularité mais le collectif en tant que possibilité de vivre ensemble.

Les textes réunis dans cet ouvrage traversent les différents registres de l'énoncé freudien, de la cure analytique à la pratique psychiatrique et jusqu'au collectif comme tel, qu'il se soutienne par le mythe ou se massifie dans le délire de la secte.


Franck Chaumon est psychanalyste et psychiatre de service public.

Avec la participation de : Paul-Laurent Assoun, Marie-Claire Boons-Graffé, Guy Dana, Denis Duclos, Jean-Claude Maleval, Solal Rabinovitch, Simone Wiener.

Association ARECS : Association de recherche et d'enseignement sur la clinique et son rapport au lien social.


A propos de l'auteur

Ancien psychiatre des hôpitaux, Franck Chaumon est psychanalyste à Paris.

Détails
Parution : 16 janvier 2003
EAN : 9782749200989
13.5x21, 160 pages
Fonds psychanalyse
Thème : Psychanalyse

Imprimer cette page
Résumé

Le délire est une tentative de guérison, un travail rigoureux du patient qui produit une forme originale, une véritable création de la pensée pour répondre à l'effondrement qu'il a subi. Ce n'est pas une errance de l'esprit arbitraire, une aberration ; c'est au contraire la tentative rigoureuse d'un sujet de bâtir une architecture signifiante autour d'un " noyau de vérité historique ". Face à cette tentative aventureuse, le psychanalyste répond par une construction, une proposition d'égale dignité théorique. Délire et construction sont ainsi les deux faces d'une même entreprise transférentielle. Telle est l'audacieuse proposition de Freud dans son texte " Constructions en analyse ", dont la portée théorique et éthique est aujourd'hui tellement actuelle.

Revue de presse

2004, clinique lacanienne7, Silvia Lippi


  Du même auteur

érès poche - psychanalyse
© 2017
11x18 168 p. 13 €

Inédit
érès poche - psychanalyse
© 2015
11x18 300 p. 15 €

Inédit
© Éditions érès 2019 - Mentions légales

Réalisé par Glukose