Le monde sans les mots

  "Le monde sans les mots" a été ajouté au panier !

Voir mon panier



Parmi les citoyens trop longtemps restés invisibles, se trouvent les enfants et les adultes nés sourds, muets et aveugles. David Goode a consacré sa vie et sa carrière à essayer de comprendre la vision du monde de ces personnes, un monde sans les mots, mais qui, l'auteur le confirme, n'est pas un monde sans communication.

Ce livre rend compte du temps qu'il a passé avec Christina dans l'institution qui l'accueille depuis ses six ans, et avec Bianca dans sa famille. Les observations restituées ici mettent en avant les modes de communication très particuliers, quasiment imperceptibles à l'observateur extérieur, que les parents et les professionnels proches de ces enfants utilisent dans la vie quotidienne.

Le monde sans les mots démontre d'une manière émouvante qu'une compréhension mutuelle est possible avec ces enfants grâce à différentes formes non conventionnelles de communication et au langage non formel avec lequel ils créent leur propre symbolique, dans la réalité qui est la leur, en mobilisant toutes les ressources sensorielles dont ils peuvent disposer.

Loin des idées reçues et des certitudes aveuglantes concernant les personnes souffrant de graves handicaps, cet ouvrage nous bouscule dans notre propre identité d'adultes qui voient, entendent et parlent. Leçon d'humanité transmise par Christina et Bianca, il est aussi un plaidoyer contre la peur de l'autre dans une société qui ne tolère que le semblable.

David Goode enseigne au College of Staten Island, City University New York, où il est le coordinateur du programme portant sur les déficiences intellectuelles.

Ouvrage traduit de l'américain par Marie-Jo Schmitt.
 


A propos de l'auteur

David Goode enseigne au College of Staten Island, City University New York, où il est le coordinateur du programme portant sur les déficiences intellectuelles.

Détails
Parution : 3 octobre 2003
EAN : 9782749202129
16x24, 184 pages
Connaissances de la diversité
Thème : Travail social & Handicap

Imprimer cette page
Résumé

Pendant l'épidémie de rubéole qui a sévi dans les années 1960, de nombreux enfants sont nés sourds, aveugles et avec une déficience intellectuelle. David Goode a consacré sa vie et sa carrière à essayer de comprendre la vision du monde de ces personnes, un monde sans les mots, mais qui n'est pas, l'auteur le confirme, un monde sans communication. Ce livre est le résultat de ses observations de deux enfants congénitalement sourds, aveugles et ayant une déficience intellectuelle. Il démontre d'une manière émouvante que des êtres humains, les uns ayant le langage formel et les autres ne l'ayant pas, peuvent se comprendre et communiquer de bien des manières, à condition de ne pas interpréter les comportements de ces enfants à partir des idées normatives de personnes qui voient et entendent.
David Goode enseigne au College of Staten Island, City University New York où il est le coordinateur du programme portant sur les déficiences intellectuelles.
Ouvrage traduit de l'américain par Marie-Jo Schmitt

Revue de presse

2004, Lien social 719, Jacques Trémintin


© Éditions érès 2019 - Mentions légales

Réalisé par Glukose