Rencontre avec Gaetano Benedetti

  "Rencontre avec Gaetano Benedetti" a été ajouté au panier !

Voir mon panier



" J'ai rencontré l'œuvre de Gaetano Benedetti d'abord en clinicien intéressé par la clinique des psychoses, à laquelle mes maîtres et mes amis, " inventeurs " du mouvement de psychothérapie institutionnelle (François Tosquelles, Jean Oury, Roger Gentis…) m'ont initié, mais aussi par le travail de traduction qui instruit une certaine intimité avec la pensée d'un autre. Si certaines écritures se refusent et même parfois se défont lorsqu'elles sont exposées à la traduction, la langue de Gaetano Benedetti, au contraire, tout comme sa clinique, semble s'offrir à la traduction. Pour lui, démarche clinique et travail de la pensée sont des œuvres ouvertes qui, généreusement, laissent à l'autre la possibilité de tracer son propre chemin, de trouver son propre rapport à sa propre langue. " Patrick Faugeras

Formé dans la tradition de la " grande " psychiatrie allemande, celle notamment qui se forgea dans ce creuset que fut la clinique du Burghölzli à Zurich, Gaetano Benedetti (né en Sicile en 1920) est amené, par la confrontation des approches psychanalytique et philosophique, à concevoir une psychiatrie qui tourne le dos aux théories constitutionnalistes (pour lesquelles la maladie mentale relève de troubles organiques cérébraux) et positivistes (pour lesquelles la pathologie est un objet d'étude évoluant indépendamment de la situation ou du milieu). L'œuvre tout entière de Gaetano Benedetti est consacrée à l'exploration des modalités d'existence psychotiques et à la recherche, à la découverte et à la description des processus thérapeutiques. Ceux-ci, s'ils sont multiples et en grande partie produits par les relations qui se tissent entre les inconscients du patient et du thérapeute, sont d'autant plus difficiles à manier qu'ils supposent un mouvement d'identification au patient et le maintien d'une distance nécessaire pour la relation thérapeutique. Cette position clinique complexe et risquée est, selon Gaetano Benedetti, le prix à payer pour tenter de rejoindre ces existences en détresse.

Patrick Faugeras est psychanalyste, traducteur, directeur de collection aux éditions érès.


A propos des auteurs

Gaetano Benedetti (1920-2013), psychiatre, psychanalyste fut professeur de psychothérapie et d'hygiène mentale à l'université de Bâle de 1956 à 1985. Fondateur de l'École de psychothérapie psychanalytique des psychoses (Milan), et de l'Association d'études psychanalytiques affiliée à l'ifps (International Federation of Psychoanalytic Societies), il contribua par ses supervisions et ses séminaires à former trois générations d'élèves formés par lui en Suisse et en Italie. Il a été distingué entre autres par le prix Mychkine, décerné à Paris en janvier 2012 pour l'ensemble de son œuvre.

Gaetano Benedetti nous a quittés en décembre. Les éditions érès sont fières, grâce à Patrick Faugeras, son traducteur en français, d’avoir pu le rencontrer et d’avoir publié une partie de son œuvre consacrée à la clinique des psychoses. Mondialement reconnu, Gaetano Benedetti a consacré sa vie à l’exploration des modalités d’existence psychotiques et à la recherche, à la découverte et à la descriptions des processus thérapeutiques. Patrick Faugeras lui rend hommage. [Lire le texte]

Patrick Faugeras est psychanalyste et  traducteur.

Il est également directeur de deux collection La maison jaune,  avec Claudie Cachard, Danièle Faugeras, Alain Castera et Michel Minard ainsi que de la collection Des Travaux et des Jours, avec Michel Minard, aux éditions érès.

Détails
Parution : 24 février 2011
(1ère édition 2003)
EAN : 9782749202303
11x17.5, 184 pages
Rencontre avec
Thème : Santé mentale

Imprimer cette page
Résumé

L'œuvre toute entière de Gaetano Benedetti est donc consacrée à la fois à l'exploration des modalités d'existence psychotiques et à la recherche, à la découverte et à la description des processus thérapeutiques. Ceux-ci, s'ils sont multiples et en grande partie produits par les relations qui se tissent entre les inconscients du patient et du thérapeute, sont d'autant plus difficiles à manier qu'ils supposent, du côté du thérapeute, à la fois un mouvement d'identification au patient et le maintien d'une certaine distance, d'une certaine réserve, nécessaire pour la relation thérapeutique. Cette position clinique complexe et risquée est, selon Gaetano Benedetti, le prix à payer pour tenter de rejoindre ces existences en détresse.
Gaetano Benedetti, psychiatre, psychanalyste (Bâle).
Patrick Faugeras, psychanalyste (Anduze).

  Du même auteur

La maison jaune
© 2014
14x22 232 p. 23 €
Des Travaux et des Jours
© 2016 (1ère édition 2012)
16x24 256 p. 26 €
© Éditions érès 2019 - Mentions légales

Réalisé par Glukose