L'intégration collective de jeunes enfants handicapés

  "L'intégration collective de jeunes enfants handicapés" a été ajouté au panier !

Frais de port 2€ dès 25€ d'achat
Voir mon panier
Menu : Sommaire   

Plus que l'intégration, avec les paradoxes et les effets pervers qui s'y attachent, La maison Dagobert défend un parti pris de non-exclusion. Dans cette halte-garderie, un enfant sur trois est handicapé, quelle que soit la gravité de son handicap. La seule condition d'admission est que l'enfant soit pris en charge par une équipe spécialisée, car La maison Dagobert est un lieu d'accueil et non de soin même si les effets thérapeutiques sont manifestes.

Dans ce lieu l'enfant n'a pas à fournir de preuves de son adaptabilité à l'institution. C'est l'institution qui doit s'adapter à l'enfant. Il s'agit d'un lieu où on n'enferme pas immédiatement dans un discours, des images, des représentations, des évaluations, des projets pédagogiques. Un lieu où les parents épuisés peuvent confier leur enfant sans avoir à expliquer, justifier, raconter. Un lieu où les équipes spécialisées adressent les enfants sur simple coup de téléphone, sans dossier à remplir, sans réunions préparatoires. Un lieu où les enfants passent un temps sans souci de progrès ni de performance. Un lieu où il n'est pas besoin de décliner son identité. Un lieu pour les "sans papiers" de la petite enfance. Un lieu pour être. Un lieu sans conditions.

Avec finesse et émotion, les auteurs présentent et analysent cette expérience originale, riche d'enseignements applicables dans d'autres secteurs que la petite enfance. Elles apportent des éléments précieux dans le débat actuel sur l'intégration et l'exclusion mais aussi une contribution novatrice à une réflexion sur l'identité, la différence, la ressemblance et l'altérité. Une utopie peut-être ? Elles montrent avec force dans quelles conditions l'utopie peut être réalisable et vécue au quotidien.

Cécile Herrou a créé et dirige la halte-garderie La maison Dagobert (1992), le jardin d'enfants L’école Gulliver (1998) à Paris (12e) et la structure multi-accueil La Caverne d’Ali-Baba (2006) dans le cadre de l'Association pour l'accueil de tous les enfants. Elle a fondé la revue Contraste-Enfance et handicap (1994).

Simone Korff-Sausse est psychanalyste, membre de la SPP. Docteur en psychopathologie fondamentale et psychanalyse, elle est maître de conférences à l'université Denis Diderot Paris 7. A la maison Dagobert, elle a occupé la fonction d'analyste institutionnelle.

Avec la collaboration de Joëlle Cozien, Mokhtaria Kacimi, Isabelle Monet, Ghada Ouba-Baaklini, Myriam Roudevitch, Anne Tekam.

Mise en vente le 22 mars 2007.


A propos des auteurs

Cécile Herrou a créé et dirigé la halte-garderie La maison Dagobert (1992), le jardin d'enfants L'école Gulliver (1998) à Paris (12e) et la structure multi-accueil La Caverne d'Ali-Baba (2006) dans le cadre de l'Association pour l'accueil de tous les enfants. Elle a fondé la revue Contraste-Enfance et handicap (1994)

 

Simone Korff-Sausse est psychologue, psychanalyste, membre de la Société psychanalytique de Paris, anciennement maître de conférences à l’UFR Études psychanalytiques à l’université Paris 7 Diderot (CRPMS).

Détails
Parution : 31 mars 2015
(1ère édition 2007)
EAN : 9782749207148
16x24, 160 pages
Connaissances de la diversité
Thème : Travail social & Handicap

Imprimer cette page
Résumé

Ça bouge dans le monde du handicap ! Avec la loi de 2005, l’intégration des enfants porteurs de handicaps est obligatoire dans les lieux d’accueil (crèches, écoles) proches de leur domicile. Pourtant, en pratique, rares sont ceux qui peuvent profiter de ces dispositions. A la maison Dagobert, cela fait 15 ans qu’un tiers des enfants accueillis présente un handicap quelle qu’en soit la gravité. Dans ce lieu, l’enfant n’a pas à fournir de preuve de son adaptabilité, les parents épuisés peuvent confier leur enfant sans avoir à expliquer, justifier, raconter ; les équipes spécialisées peuvent adresser des enfants sur un simple coup de téléphone, sans dossier à remplir, sans réunions préparatoires. Les auteurs présentent et analysent cette expérience originale, riche d’enseignements applicables dans d’autres institutions, dans d’autres secteurs que la petite enfance. Elles montrent dans quelles conditions cette utopie humaniste peut être réalisable et vécue au quotidien. Une réédition particulièrement actuelle.

Cécile Herrou a créé et dirige la halte-garderie La maison Dagobert (1992), le jardin d'enfants L'école Gulliver (1998) et la structure multi-accueil La caverne d'Ali Baba (2006) dans le cadre de l'association pour l'accueil de tous les enfants.
Simone Korff-Sausse est psychanalyste.

  Du même auteur



Connaissances de la diversité
© 2018
13.5x21 312 p. 25 €
© éditions érès 2020 - Mentions légales

Réalisé par Glukose