Travail social et soin psychologique

  "Travail social et soin psychologique" a été ajouté au panier !

Frais de port 3€ dès 28€ d'achat
Voir mon panier

Autour du même thème

Pierre SEGOND

Travail social et soin psychologique

Des éducs, des psys, des juges, des « sauvageons » et leurs familles




Même les jeunes les plus en souffrance et les plus engagés dans des comportements en rupture ou dans des conduites délinquantes ont des familles qui, généralement en retrait, sont culpabilisées par leur impuissance à intervenir, et disqualifiées dans leurs capacités parentales. Pour les mobiliser, il est souvent nécessaire que l’autorité judiciaire, par l’intermédiaire du juge des enfants, intervienne avec des mesures obligatoires, et qu’elles se sentent contraintes d’être aidées alors qu’elles ont souvent démissionné depuis longtemps.

L’auteur rend compte d’une expérience de consultation familiale créée il y a plus de 25 ans dans le cadre de la Protection judiciaire de la jeunesse de Paris. Il présente des réflexions cliniques accompagnées de présentations de cas pour illustrer la pratique des “entretiens familio-systémiques” mis en œuvre par l’équipe éducative transdisciplinaire, formée puis supervisée par Siegi Hirsch.

Dans le contexte paradoxal d’interventions psycho-éducatives ordonnées par le juge, il s’agit de créer avec le ou les mineurs concernés, mais également avec leur famille, un climat de collaboration et de sécurité, qui pourra transformer progressivement l’ « aide contrainte » en collaboration active dans la recherche de nouvelles solutions. En prenant le temps et la liberté de les expérimenter, les familles sont conduites à utiliser les forces émergentes de la crise qu’elles affrontent. Mobiliser les ressources, en déceler de nouvelles et réduire la souffrance de chacun, telle est la tâche difficile de l’équipe pluridisciplinaire, qui nécessite bien souvent de faire appel aux solidarités fraternelles et grands-parentales.

Psychologue clinicien, Pierre Segond a exercé plusieurs années en centre d’observation, en prison et en consultation d’orientation éducative à la PJJ. Affecté au Laboratoire de recherche de Vaucresson (CNRS), il a participé à des actions de formation continue, et bénéficié de la formation à l’approche familiale dispensée par Siegi Hirsch, puis il a coanimé à ses côtés des groupes de formation de travailleurs sociaux et de magistrats pour enfants. En 1980, il a directement participé à la création de la Consultation familiale pour les problèmes de l’enfance et de l’adolescence de la Protection judiciaire de la jeunesse de Paris. Thérapeute familial, formateur et superviseur, il a contribué à la création de la première Association de thérapie familiale systémique française, puis à la SFTF qui lui a succédé et au Comité de lecture de la revue internationale Thérapie familiale.

Mise en vente le 6 novembre 2008

Dans la collection

Relations

À propos de l’auteur·e

Psychologue clinicien, Pierre Segond a exercé plusieurs années en centre d’observation, en prison et en consultation d’orientation à la PJJ. En 1967, il a rejoint le Laboratoire de recherche du CNRS au Centre de formation et de recherche de l’éducation surveillée de Vaucresson, et conduit des recherches sur la toxicomanie et les internats de rééducation. Participant à des actions de formation continue, il a bénéficié de la formation à l’approche familiale dispensée par Siegi Hirsch, puis il a coanimé à ses côtés des groupes de formation de travailleurs sociaux et de magistrats pour enfants. En 1980, il a directement participé à la création de la Consultation familiale pour les problèmes de l’enfance et de l’adolescence de la Protection judiciaire de la jeunesse de Paris. Thérapeute familial, formateur et superviseur, il a contribué à la création de la première Association de thérapie familiale systémique française, puis à la SFTF qui lui a succédé et au Comité de lecture de la revue internationale Thérapie familiale.

© éditions érès 2023 - Mentions légales - CGV - RGPD

Réalisé par Glukose