Analyse de la pratique en institution

  "Analyse de la pratique en institution" a été ajouté au panier !

Voir mon panier

L'analyse de la pratique, née à la suite des travaux de Michael Balint, appartient à la mouvance des dispositifs de travail analytique en groupe. Destinée à l'élaboration de la rencontre professionnelle des praticiens du champ sanitaire et social avec les usagers, elle est devenue la seconde activité des psychologues en termes de temps et représente souvent pour eux, le lieu d'une première inscription dans le monde du travail.


Les professionnels - et plus largement aujourd'hui des acteurs d'origines diverses - engagés dans le champ social sont soumis à de violentes tensions liées à la complexité des scènes de la rencontre avec les usagers et au fonctionnement institutionnel. À travers ces groupes d'analyse de la pratique, ils cherchent à maintenir un investissement vivant des liens marqués par les figures inquiétantes du handicap, de la délinquance, de la folie, de la maladie, de la mort.


L'analyse de la pratique suppose de la part de l'intervenant un certain nombre d'actes - écouter, penser, parler - déterminant un mode de présence, grâce auquel le groupe va renouer avec un plaisir souvent perdu, celui de penser la complexité du monde relationnel. Pour cette pratique « tout terrain » parfois rendue confuse par la multiplicité des modèles en présence, l'auteur propose des pistes de réflexion à partir d'un ancrage psychanalytique et des outils précieux pour soutenir ce travail psychique groupal.


A propos de l'auteur

Catherine Henri-Ménassé est psychologue et psychanalyste à Valence et membre du Quatrième Groupe. Elle exerce depuis 25 ans l'analyse de la pratique dans des structures diverses. Elle a participé à la création au DUAPR (diplôme universitaire d'analyse de la pratique) dépendant de l'université Lyon 2.

Détails
Parution : 18 juillet 2018
(1ère édition 2009)
EAN : 9782749211053
16x24, 256 pages
Transition
Thème : Psychanalyse

Imprimer cette page
Résumé

L’analyse de la pratique est un dispositif de parole en groupe destiné à mettre au travail et à soutenir la rencontre professionnelle souvent difficile, voire « usante », entre praticiens du champ social (travailleurs sociaux, soignants, enseignants...) et usagers. Souvent lieu d’une première inscription professionnelle pour les psychologues, elle est devenue en volume la seconde de leurs activités et fait l’objet d’une demande de théorisation de leur part pour en baliser l’exercice. Pour cette pratique « tout terrain » parfois rendue confuse par la multiplicité des modèles en présence, l’auteur propose des pistes de réflexion à partir d’un ancrage psychanalytique et des outils précieux pour soutenir ce travail psychique groupal.

Revue de presse

2013 - Contraste n° 37 - Jean-Tristan Richard


© Éditions érès 2018 - Mentions légales

Réalisé par Glukose