Parents d'ailleurs, enfants d'ici

  "Parents d'ailleurs, enfants d'ici" a été ajouté au panier !

Voir mon panier
Ajouter au panier


Revue enfances & PSY
S'abonner


Menu : Sommaire   

L'acte de transmission est à la fois quotidien et universel : comment se réalise-t-il en exil ? Si la manière d'être parent est profondément marquée par la façon d'avoir été enfant, les parents migrants, en rupture de cadre culturel et symbolique, sont contraints à littéralement inventer de nouvelles manières d'être, de faire et de transmettre. En Afrique ou en Orient, il est courant de désigner un individu par son lien de filiation, « fils ou fille d'un tel », « père ou mère d'un tel » ou par son absence de descendance « père ou mère de rien ». Quand la transmission est empêchée, le sujet migrant se trouve dans l'impossibilité de se réaliser en affirmant son individualité. La société en exigeant qu'il se conforme à son devoir social tout en lui refusant cette reconnaissance, produit une double contrainte qui peut mener au conflit. Psychanalystes, anthropologues, acteurs de terrain et chercheurs interrogent ici ce concept de transmission, empreint de culture, dans ses incidences sur la vie quotidienne.

 

A propos des auteurs

Didier Lauru est directeur de publication de la collection Enfances & PSY (éditions érès) et psychiatre, psychanalyste.

Détails
Parution : 6 janvier 2011
EAN : 9782749213132
enfances & PSY
3/2010
Thème : Enfance & parentalité

Imprimer cette page
  Du même auteur

enfances & PSY - les dossiers
© 2004
14x20.5 152 p. 18 €
© Éditions érès 2019 - Mentions légales

Réalisé par Glukose