Un travail sans limites ?

  "Un travail sans limites ?" a été ajouté au panier !

Frais de port 2€ dès 28€ d'achat
Voir mon panier

Patrick CINGOLANI

Un travail sans limites ?

Subordination, tensions, résistances


Avec la participation de Isabelle BERREBI-HOFFMANN, Paul BOUFFARTIGUE, Sylvie CELERIER, Philippe FACHE Dominique GLAYMANN, John KRINSKY, Michel LALLEMENT, Chantal NICOLE-DRANCOURT, Laurence ROULLEAU-BERGER, Maud SIMONET, Mathias WAELLI Voir plus [+]


Nous sommes à un tournant. Les mesures qui pouvaient apparaître comme des acquis sociaux inscrits dans une histoire revendicative de longue durée, tels la réduction du temps de travail ou le déclin du modèle disciplinaire dans la vie professionnelle et dans les carrières, ont tendance à s'inverser en leur contraire. L'obsession d'une rentabilité à court terme imposée par les marchés financiers et les actionnaires, l'intensification du travail, l'organisation flexible de la production provoquent la perte d'expérience et des savoir-faire, la remise en cause des confiances et des sécurités instituées dans les entreprises. L'imposition d'un régime temporel incertain multiplie les charges psychiques qui pèsent sur le travailleur et dégradent sa vie privée beaucoup moins stable que par le passé.

En analysant les tensions provoquées par la flexibilité, les formes de captation du temps libre par le temps de travail, les auteurs interrogent les limites entre subordination et loisir et les débordements de la sphère privée par la sphère professionnelle. La modulation du temps professionnel, l'autonomie, l'affirmation d'activités hors travail ne sont-elles pas tout à la fois les ressorts de nouvelles constructions de soi que de nouveaux assujettissements ?

Patrick Cingolani est professeur de sociologie à l'université Paris-Ouest Nanterre.

Avec la participation de : Isabelle Berrebi-Hoffmann, Paul Bouffartigue, Sylvie Célérier, Philippe Fache, Dominique Glaymann, John Krinsky, Michel Lallement, Chantal Nicole-Drancourt, Laurence Roulleau-Berger, Maud Simonet, Mathias Waelli.

Mise en vente le 08 mars 2012

Dans la collection

Clinique du travail

A propos de l'auteur

photo de Patrick CINGOLANI

Patrick Cingolani est professeur de sociologie à l’université Paris Diderot et membre du Laboratoire de changement social et politique (LCSP). Il allie aux recherches sur l’histoire de la science sociale et sur les représentations du social (Morale et société, 1995 ; La république, les sociologues et la question politique, 2003) une perspective sociologique tournée vers le travail dans ses relations aux formes alternatives de vie. Il a plus particulièrement interrogé les catégories de travail précaire, précaire et précarité et publié sur ces thèmes : l’Exil du précaire (1986), Révolutions précaires (2014) et récemment La précarité, Que sais-je ? (2017 - 5e édition mise à jour).  Dans Un travail sans limites ? publié aux Editions Eres en 2012, il a réuni quelques-uns et quelques-unes des sociologues aux sensibilités les plus vives sur le travail et ses changements, pour interroger les porosités, les floutages, les zones grises des frontières du travail. On trouvera un prolongement à cette problématisation dans l’article qu’il publie dans l’ouvrage Faire société autrement ? sous la direction de G. Arnaud et de F. Giust-Desprairies (ERES, 2019) puisqu’il y interroge les alternatives et leurs tensions à partir de la catégorie d’ambivalence.

Détails
Parution : 8 mars 2012
EAN : 9782749215785
11x17, 256 pages
Clinique du travail
Thème : Société

Imprimer cette page

Partager sur les réseaux

© éditions érès 2021 - Mentions légales - CGV - RGPD

Réalisé par Glukose