Patrick CINGOLANI

photo de Patrick CINGOLANI

Photo HD   

Patrick Cingolani est professeur de sociologie à l'université Paris Ouest Nanterre, chercheur au laboratoire IDHE (Institutions et dynamiques historiques de l'économie). Il a publié entre autres, L'exil du précaire - récit de vies en marge du travail, Paris, Méridiens Klincksieck, 1986 ; La république, les sociologues et la question politique, Paris, La Dispute, 2003 ; La précarité, Paris, PUF, coll. « Que sais je ? », 2011.

Travail précaire - Pécaires - Précarité - Sociologie des marginalités et du mouvement des chômeurs et précaires - Sociologie de la multiactivité et des intermittences - Histoire de la sociologie

Patrick Cingolani a suivi ses études de sociologie à l'université René Descartes. À partir de 1981, il collabore activement à la revue Les Révoltes Logiques. Il soutient sa thèse, intitulée « Précarité et idéologisation de la petite délinquance » en 1983, sous la direction de G. Namer, puis travaille avec le Groupe d'études sur les représentations du social (GERS) que dirige alors Jacques Rancière. Maître de conférences de sociologie à l'université Denis Diderot en 1994, il participe à la création de la revue Tumultes dont il a dirigé quelques numéros sur les thèmes de l'intégrisme, de l'étranger et de la trace. Miguel Abensour a dirigé son habilitation. Il est professeur de sociologie à l'université Paris Ouest Nanterre depuis 2002.



Comme Auteur

Clinique du travail
© 2012
11x17 256 p. 15 €
© Éditions érès 2019 - Mentions légales

Réalisé par Glukose