Les soignants et la mort

  "Les soignants et la mort" a été ajouté au panier !

Voir mon panier
Menu : Vidéo Sommaire   


Les fabuleux progrès de la médecine contemporaine ont permis de tenir la mort éloignée dans le temps, avec une espérance de vie qui ne cesse d'augmenter, mais aussi dans l'espace. En effet, la mort est aujourd'hui une affaire de professionnels. Il revient aux médecins, paramédicaux, psychologues, exerçant au domicile du patient, dans un centre hospitalier universitaire ou encore en maison de retraite médicalisée, de prendre en charge la finitude des vivants.

Mais alors que leur mission est de soigner, quels rapports les soignants entretiennent-ils avec la mort ? Comment assument-ils la part de violence de ces vies qui s'achèvent ? Comment le médecin généraliste, l'infirmière en gériatrie peuvent-ils se préparer au décès de leur patient ? Comment accepter ces morts inéluctables dans les services de soins palliatifs ?

Face à la répétition des décès des personnes qu'ils tentaient de guérir ou dont ils prenaient soin, les soignants doivent créer les conditions pour ne pas souffrir des multiples deuils et, malgré tout, bien travailler. Ils ont à reconstruire le sens de leur activité selon les spécialités, les services ou encore la situation particulière du patient.

Mise en vente le 28 février 2013


A propos de l'auteur

Florent Schepens est maître de conférences en sociologie à l'université de Bourgogne, membre du centre Georges-Chevrier (Cnrs) où il codirige l'axe « santé, vie, vulnérabilité ». ses travaux portent actuellement sur les professions de santé, notamment en soins palliatifs. Il est membre de l'Espace éthique Bourgogne Franche-Comté.

Vidéos
Détails
Parution : 24 mars 2016
(1re édition 2013)
EAN : 9782749236162
11x17, 264 pages
Clinique du travail
Thème : Santé mentale

Imprimer cette page
Résumé

Alors que leur mission est de soigner, quels rapports les soignants entretiennent-ils avec la mort ?

Ce livre permet d'approcher et de rendre intelligibles différents modes, souvent non-conscient, de gestion de la mort par les soignants. Grâce à des analyses contextualisées, on comprend pourquoi la mort est apaisée dans certains services et intolérable dans d'autres, pourquoi certaines morts sont plus difficiles que d'autres pour les soignants ou encore pourquoi certaines spécialités useront de la violence entre collègues, d'humour noir, quand d'autres privilégieront le collectif et le dialogue.

© Éditions érès 2018 - Mentions légales

Réalisé par Glukose