Formes de transfert et schizophrénie

  "Formes de transfert et schizophrénie" a été ajouté au panier !

Voir mon panier
Menu : Sommaire   

 

Préface de Jean Garrabé
Postface de Pierre Delion

Les phénomènes transférentiels dans la clinique et la thérapeutique des personnes prises dans un processus schizophrénique (malheureusement souvent définitif) apparaissent extrêmement complexes, clivés, difficiles à « manier ». Ce livre propose de les analyser pour envisager des pistes thérapeutiques possibles. Il reprend en détail l’ensemble des thèses psychanalytiques relatives à la schizophrénie et à son traitement, toutes écoles confondues, dans une perspective tant historique qu’actuelle. De nombreux exemples cliniques concrets émaillent le texte et permettent des allers et retours constants avec la théorie.

Sur cette base l’auteur explore diverses pistes de travail psychanalytique avec les patients schizophrènes, que ce soit en cabinet ou en institution, dans une optique de renouvellement théorico-pratique. Il décrit notamment une expérience  de psychothérapie institutionnelle à l’hôpital général pour en dégager la modernité et l’actualité.  Ce récit institutionnel ouvre sur des possibilités de travail malgré les nouvelles règlementations et donne ainsi une lueur d’espoir aux professionnels de la psychiatrie.

Mise en vente le 11 septembre 2014.


A propos de l'auteur

Christophe Chaperot est psychiatre, psychanalyste, médecin chef d’un service de psychiatrie adulte à Abbeville, rédacteur en chef de la revue L’évolution psychiatrique, membre correspondant national de la Société  médico-psychologique, auteur de plusieurs ouvrages et de nombreux articles scientifiques principalement consacrés à la schizophrénie.

Détails
Parution : 11 septembre 2014
EAN : 9782749242422
16x24, 256 pages
Des Travaux et des Jours
Thème : Santé mentale

Imprimer cette page
Résumé

Sur les bases d’une déconstruction historique et épistémologique, l’auteur propose une lecture clinique de la schizophrénie et du traitement psychanalytique de cette catastrophe psychique.

La schizophrénie est une expérience de mise à nu de l’humain, un abandon des évidences « naturelles », qui nécessite de repenser totalement la cure analytique plutôt que d’adapter la méthode analytique à une souffrance dans le but quelquefois trop prudent de simplement contenir les débordements qu’elle occasionne. L’auteur montre qu’il est possible de formuler, à partir de l’analyse des formes de transfert, une hypothèse théorique permettant de guider la conduite thérapeutique du psychiatre vis-à-vis des personnes réputées schizophrènes confiées à ses soins, dans un contexte culturel scientifique, social et économique  donné, car il n’est pas possible d’ignorer toutes ces dimensions de l’exercice de la psychiatrie.

© Éditions érès 2019 - Mentions légales

Réalisé par Glukose