La sublimation, une érotique pour la psychanalyse

  "La sublimation, une érotique pour la psychanalyse" a été ajouté au panier !

Voir mon panier

La sublimation, une érotique pour la psychanalyse


Erik PORGE

Dans la collection :


Menu : Sommaire   

Peut-on se passer de la notion de sublimation en psychanalyse ? En clarifiant les apports freudiens et lacaniens, l’auteur contribue à étoffer cette notion et en révèle toute l’actualité pour les psychanalystes. 

Dans son retour à Freud, Lacan a fourni à la sublimation les bases structurales d’une approche qui l’inscrit dans le cadre de « l’avènement exigé d’une érotique pour la psychanalyse », résolvant ainsi certaines contradictions qui pouvaient être engendrées à partir de Freud.

En se demandant pourquoi cet apport lacanien reste méconnu, Erik Porge s’attache à montrer comment Lacan a pris appui sur la sublimation pour redéfinir la pulsion à partir de repères structuraux nouveaux (la Chose, la satisfaction de la répétition de la mêmeté de la différence, l’incommensurabilité de l’objet cause du désir…).

La sublimation est au carrefour de points fondamentaux de la théorie analytique. Elle révèle le caractère propre de la pulsion sexuelle. Dans le prolongement des perspectives ouvertes par Lacan, l’auteur en propose une écriture borroméenne qui associe amour, désir et jouissance.


A propos de l'auteur

Erik Porge est psychanalyste à Paris, directeur de la revue Essaim, membre de l’École freudienne de Paris jusqu’à sa dissolution, membre de l’Association de psychanalyse Encore. Il a été psychiatre responsable d’un CMP.

Il dirige également la revue Essaim et la collection érès poche - Psychanalyse - Essaim, aux éditions érès.

 

Détails
Parution : 8 février 2018
EAN : 9782749257396
11x18, 216 pages
érès poche - Psychanalyse - Essaim
Thème : Psychanalyse

Imprimer cette page
Résumé

Peut-on se passer de la notion de sublimation en psychanalyse ? En clarifiant les apports freudiens et lacaniens, l’auteur en montre toute l’actualité.

Dans son retour à Freud, Lacan a fourni à la sublimation les bases structurales d’une approche qui l’inscrit dans le cadre de « l’avènement exigé d’une érotique pour la psychanalyse », résolvant ainsi certaines contradictions qui pouvaient être engendrées à partir de Freud. Erik Porge part du concept de pulsion chez Freud, en problématise les ambiguïtés et insuffisances. Il montre comment Lacan y a pris appui pour redéfinir la pulsion à partir de repères structuraux nouveaux (la Chose, la satisfaction de la répétition de la mêmeté de la différence, l’incommensurabilité de l’objet cause de désir ...). La sublimation est au carrefour de points fondamentaux de la théorie analytique, telle la question de la satisfaction des pulsions, et elle « révèle le caractère propre de la pulsion sexuelle ».

  Du même auteur

érès poche - Psychanalyse - Essaim
© 2015
11x18 168 p. 13 €

Inédit
Point hors ligne
© 2014 (1ère édition 2000)
11x18 496 p. 18 €

Nouvelle édition
Point hors ligne
© 2013
11x18 280 p. 14.50 €

Nouvelle édition
Point hors ligne
© 2012
14x22 96 p. 10 €

Inédit
© Éditions érès 2018 - Mentions légales

Réalisé par Glukose