Trauma dans la civilisation

  "Trauma dans la civilisation" a été ajouté au panier !

Voir mon panier

Ce livre aborde, en relation avec le terrorisme et à partir de la psychanalyse, la psychologie collective et individuelle contemporaine, telle qu’elle se révèle notamment dans les cures. Il ne se présente pas comme un ouvrage de géopolitique et ne vise pas à expliquer les causes de la guerre très particulière qui est menée sur notre sol. Ses auteurs, psychanalystes, sont partis de l’effet traumatique de ces événements sur certaines victimes et sur leurs analysants, et cela les a conduit à réinterroger, à partir d’une révision de la notion de traumatisme, les éléments qui peuvent s’y rattacher, à commencer par les formes inquiétantes que prend la pulsion de mort dans notre monde ultra-libéral.

La réflexion psychanalytique croise, sur ce sujet, celle  des philosophes qui éclairent aujourd’hui la diffusion de guerres très diverses, à commencer par la « guerres des identités » où chacun cherche la reconnaissance de son particularisme sans se soucier d’une hégémonie démocratique qui permettrait d’aller au-delà des différences identitaires. 

On aura compris qu’il s’agit ici de rendre compte de ce qui apparaît comme un véritable trauma dans la civilisation.


A propos des auteurs

Roland Chemama est psychanalyste à Paris, il a été président de l’Association lacanienne internationale et de la Fondation européenne pour la psychanalyse.

Christian Hoffmann est psychanalyste à Paris, il est membre de l’association Espace analytique, professeur et directeur de l’École doctorale de psychanalyse à l’université  Paris 7 – Denis Diderot.

 

Vidéos
Détails
Parution : 5 avril 2018
EAN : 9782749258201
14x22, 142 pages
Humus
Thème : Psychanalyse

Imprimer cette page
Résumé

Ce livre éclaire, en relation avec le terrorisme et à partir de la psychanalyse, le vécu collectif et individuel contemporain, tel qu’il se révèle notamment dans les cures.

Deux psychanalystes abordent le traumatisme généré, tant au niveau collectif qu’au niveau individuel, par les actions terroristes récentes. Leur réflexion part du plus singulier, de ce dont, au fil des séances, peuvent parler les sujets qui les consultent. Ils constatent en effet un malaise diffus dans la plupart des cures dont ils ont la charge. Ce phénomène prend d’autant plus de gravité que la société est fragilisée par une guerre interne, une « guerre des identités » qui la fractionne et apparaît comme un véritable trauma dans la civilisation.

Revue de presse

2018, Libération, par Robert Maggiori


  Du même auteur

Actualité de la psychanalyse
© 2007
14x22 150 p. 21 €
© Éditions érès 2018 - Mentions légales

Réalisé par Glukose