La peau, métaphore d'une rencontre entre art et clinique

  "La peau, métaphore d'une rencontre entre art et clinique" a été ajouté au panier !

Voir mon panier
Menu : Sommaire   

La peau, surface vivante et vibratile, réagit tout autant aux évènements physiques et psychiques intérieurs qu'aux facteurs extérieurs liés à l’environnement. En utilisant des analogies entre la peau du corps et l’épiderme pictural qui subit une série de transformations plastiques et imaginaires, Martine Colignon s'aventure avec les patients sur des chemins créatifs qui mettent en évidence et en dynamique le lien entre des productions concrètes et des processus psychiques tels qu'ils se manifestent lors des séances d’atelier.

Dans une traversée tant littéraire que clinique, tant artistique que psychanalytique, elle ouvre de nouvelles voies de compréhension des mouvements propres à toute aventure créative en milieu de soin, dont notamment la possibilité pour les patients de reformer psychiquement une peau, enveloppe contenante et protectrice capable de soutenir leur élan vital.


A propos de l'auteur

Plasticienne, diplômée des Beaux-Arts de Paris, Martine Colignon est psychothérapeute et art thérapeute à la CMME du centre hospitalier Sainte-Anne (Paris).

Elle est aussi chargée de cours à l'université René Descartes, chargée de formation et superviseur au Centre d'étude de l'expression (Centre hospitalier Sainte-Anne) et dDirectrice de l'association ARBOR (Action de soutien dans le cadre du plan de cohésion sociale).

 

Détails
Parution : 6 septembre 2018
EAN : 9782749260891
11x18, 232 pages
érès poche - santé mentale
Thème : Santé mentale

Imprimer cette page
Résumé

Grâce à la médiation artistique proposée dans les lieux de soin psychique, les patients peuvent réinventer et reconstituer une forme de seconde peau protectrice pour affronter une réalité devenue trop anxiogène. A l’aide de vignettes cliniques, l’auteure illustre ce processus et en décrit les enjeux.

En utilisant des analogies entre la peau du corps et l’épiderme pictural qui subit une série de transformations plastiques et imaginaires, l’auteure s'aventure avec les patients sur des chemins créatifs qui mettent en évidence et en dynamique le lien entre des productions concrètes et des processus psychiques liés à un défaut d’enveloppe, tels qu'ils se manifestent lors des séances d’atelier. Dans une traversée tant littéraire que clinique, tant artistique que psychanalytique, l’auteur ouvre de nouvelles voies de compréhension des mouvements propres à toute aventure créative en milieu de soin, dont notamment la possibilité pour les patients de reformer psychiquement une enveloppe contenante et protectrice capable de soutenir leur élan vital.

  Du même auteur

© Éditions érès 2018 - Mentions légales

Réalisé par Glukose