Quand manger fait souffrir

  "Quand manger fait souffrir" a été ajouté au panier !

Voir mon panier
Menu : Sommaire   

Un bébé régurgite, un enfant est obèse, un autre refuse la cuillère, une adolescente alterne anorexie et crises boulimiques, une femme anorexique en aménorrhée désire un bébé… L’alimentation est dès la naissance un enjeu majeur dans le lien intersubjectif parent-enfant. Manger, donner la vie sont au cœur des échanges humains, mais il arrive que ces actes ancrés autant dans l’intime de la relation que dans la culture fassent souffrir physiquement et psychiquement.

Des psychiatres, pédopsychiatres et psychanalystes se sont réunis pour partager leur clinique.  Ils abordent, de manière spécifique, les troubles des conduites alimentaires (TCA), tels qu’ils se présentent à chaque étape de la vie dans leur dimension intrapsychique aussi bien qu’interpersonnelle et transgénérationnelle. Ils analysent les enjeux complexes de ces troubles quand la naissance rejoue les conflits infantiles des parents, les mettant face à leur propre subjectivité, et quand l’apparition de troubles chez l’enfant ou l’adolescent renvoie à l’exploration des fondements mêmes de notre construction d’être humain : le partage émotionnel, le portage corporel, le dialogue tonique, et bien sûr, au centre des interactions, la place majeure de la cavité primitive, la bouche, celle qui mange, absorbe, recrache, avale, goûte, parle, crie, se tait, embrasse… Entre besoin de nourrissage et plaisir oral, comment penser les aléas de ce qui nous fonde ?

Ouvrage publié avec la WAIMH (World Association for Infant Mental Health) francophone.


A propos des auteurs

Nathalie Presme est pédopsychiatre, psychothérapeute, praticien hospitalier au centre hospitalier intercommunal de Créteil.

Claire Squires est psychiatre, psychanalyste, maître de conférences à l’université Paris-Diderot.

Détails
Parution : 1 novembre 2018
EAN : 9782749261836
14x22, 240 pages
La vie de l'enfant
Thème : Enfance & parentalité

Imprimer cette page
Résumé

L’alimentation est, dès la naissance et tout le long du développement, un enjeu majeur de la relation parent-enfant. Les troubles du comportement alimentaire sont fréquents. Ils sont abordés ici de manière théorique et clinique à chaque âge de la vie, du bébé à la mère souffrant de TCA.

Les troubles des conduites alimentaires (TCA) sont abordés, de manière spécifique, tels qu’ils se présentent à chaque étape de la vie tant dans une dimension intrapsychique qu’interpersonnelle : ainsi, ce sont les troubles précoces inscrits dans les interactions parent-bébé dès le temps de la maternité, puis ceux de l’enfance autour de l’anorexie et de l’obésité infantile, puis de l’adolescence période particulièrement propice à l’émergence des TCA anorexie/boulimie, et enfin des enjeux à l’âge adulte en particulier lorsqu’une femme présentant des TCA désire aborder la maternité. Cette problématique des TCA traverse toutes les étapes du développement tant l’alimentation, indispensable à notre survie physique, est au cœur de la dynamique des échanges intersubjectifs parent-enfant, et support de la découverte des expériences de plaisir/déplaisir.  « Quand manger fait souffrir », c’est l’être entier qui souffre et témoigne de sa souffrance, à être, à interagir, à vivre, à ressentir du plaisir, à accepter son image corporelle et identitaire. Le contexte sociétal actuel est aussi interrogé sur les images qui sont véhiculées autour de l’idéal du corps telles qu’elles sont transmises par les magazines féminins entre autres… Cet ouvrage collectif ouvre des pistes de réflexions théoriques et cliniques. Il s’adresse à tous les professionnels pédiatres, psychologues, psychiatres, nutritionniste, etc. confrontés à ces TCA dans leur pratique clinique.

  Du même auteur

1001 BB - Mieux connaître les bébés
© 2010
11.5x16 224 p. 12.50 €
© Éditions érès 2018 - Mentions légales

Réalisé par Glukose