Transmissions

  "Transmissions" a été ajouté au panier !

Frais de port 2€ dès 28€ d'achat
Voir mon panier

Autour du même thème

Transmissions


Numéro 24 - Revue annuelle

Avec la participation de Thierry BAUBET, Sylvie BAUDIN-MASSOULIER, Anaëlle BAZIRE, Flora BOIRIN-FARGUES Manon BOURGUIGNON, Laurent BRANCHARD, Anne BRUN, Jean-Yves CHAGNON, Guillaume CHATAIN, Aline COHEN DE LARA, Julie COHEN-SALMON, Patrice CUYNET, Catherine FOURQUES, Georges GAILLARD, Constance GIUILY, Mireille GUITTONNEAU-BERTHOLET, Gladys JOHNSTON, Muriel KATZ GILBERT, Estelle LOUET, François MARTY, Alice MOULIS, Olivier MOYANO, Charlotte PERRIN-COSTANTINO, Nadine PROIA-LELOUEY, Pascal ROMAN, Marjorie ROQUES, Michele SAWAYA, Marie-Anne SCHWAILBOLD, Maxence THOMAS, Benoit VERDON Voir plus [+]

Transmettre se conjugue nécessairement au pluriel. La transmission peut être définie tout à la fois du point de vue des processus, des modalités, des formes et des contenus portés au cœur de la dynamique trans-subjective, dans les registres conscient et inconscient du fonctionnement psychique. Après S. Freud dans Totem et tabou (1913), et à la suite des travaux de A. Green sur le négatif, R. Kaës a souligné la part déterminante du négatif dans la transmission, tout particulièrement pour ce qui concerne la transmission entre générations ; dans ce sens, la définition des alliances inconscientes ouvre un champ nouveau pour l’approche des processus de transmission

Avec la transmission, s’ouvre ainsi un troisième registre au cœur de la dynamique de la vie psychique : intriqué aux registres de l’intrapsychique et de l’intersubjectif, le trans-subjectif situe explicitement le déploiement de la vie psychique dans la perspective de ses inscriptions historiques. La question de la transmission engage les processus de l’identification, selon des formes et des figures complexes qu’il s’agira de préciser, dans le contexte des remaniements topiques qu’elle engage. S. Freud (1923) insiste sur les effets de (dé-)formation du Moi qui accompagnent l’identification et sur la fonction centrale du Surmoi dans les processus de transmission. Des identifications primaires aux identifications secondaires, de l’identification projective à l’identification introjective, voici autant de pistes à même de nourrir le débat sur les enjeux de la transmission.

Les contributions pour ce numéro pourront aborder la transmission selon ses différentes déclinaisons, à partir de la pratique des épreuves projectives, verbales ou graphiques (génogramme, dessin de famille…) ou d’une clinique non projective. La question des effets structurant et aliénant de la transmission, de la construction des imagos parentales et de la filiation, de la transmission des secrets et de la violence qui l’accompagne… constituent autant de pistes à même de nourrir une réflexion approfondie sur cette part incontournable de notre vie psychique.

Dans la revue

Psychologie clinique et projective

Ajouter au panier


Revue Psychologie clinique et projective
S'abonner


Détails
Parution : 3 janvier 2019
EAN : 9782749262161
Psychologie clinique et projective
1/2018
Thème : Psychanalyse

Imprimer cette page

Partager sur les réseaux

© éditions érès 2021 - Mentions légales - CGV - RGPD

Réalisé par Glukose