Pour des usagers de la psychiatrie acteurs de leur propre vie (NE)

  "Pour des usagers de la psychiatrie acteurs de leur propre vie (NE)" a été ajouté au panier !

Frais de port 2€ dès 25€ d'achat
Voir mon panier
Pour des usagers de la psychiatrie acteurs de leur propre vie (NE)

Tim GREACEN, Emmanuelle JOUET

Pour des usagers de la psychiatrie acteurs de leur propre vie (NE)

Rétablissement, inclusion sociale, empowerment

Nouvelle édition


Avec la participation de Kerstin BAECK-MOELLER, Anja Esther BAUMANN, Jed BOARDMAN, Wilma BOEVINK David CREPAZ, Larry DAVIDSON, Ian DAWSON, Barbara EVANS-HATCHERS, Élisabeth FLANAGAN, Caroline GIANINAZZI, Vincent GIRARD, Hélen GLOVER, Chris GRIFFITHS, Hermann HANDLHUBER, Bettina HANSEN, Maria KAUNONEN, Debra LAMPSHIRE, Claude LEFEBVRE, Denis LEGUAY, Claire LEROY-HATALA, Irja NIEMINEN, Torill Klevan NILSEN, Klavs NYBJERG, James OGUNLEYE, Shula RAMON, Peter RYAN, Jeanne Claude SAUCET, Kate SAULT, Justine SCHNEIDER, Geoffrey SHEPHERD, Églantine SIMONET, Bernard STAES, Thomas STYRON, Robert W. SURBER, Louise THOMSON, Maria TRINIDAD SOLA, Isard VILA Voir plus [+]

Par le rétablissement, l’inclusion sociale et l’empowerment, une personne vivant avec un trouble psychique devient actrice de sa propre vie, citoyenne à part entière, experte de son expérience.

La notion de rétablissement rappelle que, même pour des pathologies lourdes comme la schizophrénie, les psychoses, la majorité des personnes peuvent se rétablir et mener une vie comme tout un chacun. L’inclusion sociale ajoute l’idée que, si la moitié du travail vers le rétablissement est l’affaire de l’usager, l’autre moitié du travail est à faire par la société elle-même. De même qu’on aménage la ville pour que la personne en fauteuil roulant puisse s’inclure dans la société, on doit aménager les esprits et l’organisation de la vie de tous les jours pour supprimer tout mécanisme d’exclusion sociale, toute stigmatisation, toute discrimination contre la personne handicapée psychique.

Enfin, l’empowerment consiste à mettre à la disposition de la personne les moyens pour acquérir les savoirs, savoir-faire et pouvoirs nécessaires – notamment par l’accès à la formation tout au long de la vie – pour apprendre à vivre avec sa maladie et jouer un vrai rôle dans la société.

Cette nouvelle édition témoigne des nombreuses avancées de ces dernières années pour faire vivre ce nouveau paradigme, défini par ces trois notions, à travers de multiples expériences concrètes menées dans divers pays.

Dans la collection

Questions de psychiatrie

A propos des auteurs

Docteur en psychologie, Tim Greacen dirige le laboratoire de recherche en santé mentale et sciences sociales du GHU Paris psychiatrie et neurosciences et préside le Groupe de réflexion en santé mentale de la Conférence régionale de la santé et de l’autonomie (CRSA) d’Île-de-France

Docteure en sciences de l’éducation, Emmanuelle Jouet est chercheuse au laboratoire de recherche en santé mentale et sciences sociales du GHU Paris psychiatrie et neurosciences et membre de l’équipe Éducation éthique et santé (EA7505) de l’université de Tours.

Revue de presse

La presse en parle

Du même auteur



Questions de psychiatrie
© 2009
14x22 240 p. 23 €
© éditions érès 2020 - Mentions légales - CGV - RGPD

Réalisé par Glukose