Le symbolique et lalangue

  "Le symbolique et lalangue" a été ajouté au panier !

Frais de port 3€ dès 28€ d'achat
Voir mon panier

Le symbolique et lalangue


Numéro 38 - Revue semestrielle

Lacan opère son retour à Freud en promouvant la primauté du symbolique dans lequel s’inscrit l’inconscient structuré comme un langage. Cet ordre du symbolique embrasse toute l’activité humaine attachée à la fonction du signifiant dans le langage et détermine tant les liens sociaux que les choix sexués. Lacan emprunte cette catégorie à l’anthropologie de Lévi-Strauss qui, en 1949, oppose le « mythe individuel », construit par le patient du psychanalyste, au « mythe social », utilisé par le chamane pour guérir ses propres malades et assimilant l’inconscient à la « fonction symbolique » – qui, dit-il, « chez tous les hommes, s’exerce selon les mêmes lois » et « se ramène, en fait, à l’ensemble de ces lois ».

Autre chose est ce que Lacan, bien plus tard et en lien avec les travaux de Jakobson sur le son et le sens et la fonction poétique du langage, appellera « lalangue », qui situe l’inconscient plus du côté du réel que du symbolique. Ce numéro interroge en quoi le déplacement de l’appréhension de l’inconscient du symbolique vers le réel porte à conséquences dans la conception à se faire de l’incidence de la parenté et de l’Œdipe dans une psychanalyse.

Dans la revue

L'en-je lacanien



Cet ouvrage est à paraître le 16 juin 2022 (26.00 €)
Si vous souhaitez être informé de sa disponibilité, veuillez laisser votre adresse e-mail ci-dessous :




Détails
Parution : 16 juin 2022
EAN : 9782749274270
L'en-je lacanien
1/2022
Thème : Psychanalyse

Imprimer cette page

Partager sur les réseaux

© éditions érès 2022 - Mentions légales - CGV - RGPD

Réalisé par Glukose