Les voix

  "Les voix" a été ajouté au panier !

Voir mon panier
Ajouter au panier

Les voix des hallucinés, ces voix que nous n'entendons pas, permettent de saisir en creux, en négatif, ce qu'est la voix dans son essence aphonique, sa place et sa fonction dans la structure du sujet. Se séparent alors dans la voix parole et sonorité, énonciation et pulsion ; la voix comme objet Iacanien disjoint ce que réunissait l'entendu freudien.

Parce qu'elle ne se survit pas, la voix est de l'irrémédiablement perdu, où se dévoile par là même que la perte découle du signifiant. La voix est donc à la fois l'énonciation où le sujet se perd, et l'objet qui lui manque. Elle est parole du sujet mais aussi désir de l'Autre. Elle est pulsion et altérité. Elle est présence muette, existence.

La voix est une faille. Les voix la comblent.

Pure sonorité détachée des mots qu'elle prononce, suspendue parfois à une modulation au bord de l'exténuation, empruntée parfois par le timbre d'une autre, la voix est hors corps dans la névrose, revenant ou fantôme dans la psychose.

Dans la faille de la voix se superposent le trou dans la parole qu'est l'énonciation, et le trou dans la sonorité qu'est le silence. Et, avec le bruit des énonciations errantes, les voix comblent le silence.


A propos de l'auteur

Solal Rabinovitch est psychiatre et psychanalyste à Paris.

Détails
Parution : 27 juin 2018
(1ère édition 1999)
EAN : 9782865867554
14x22, 208 pages
Point hors ligne
Thème : Psychanalyse

Imprimer cette page
  Du même auteur

Scripta
© 2007 (1ère édition 2006)
11x16 208 p. 18.50 €
Scripta
© 2004 (1ère édition 1997)
11.5x16 102 p. 12.50 €
Scripta
© 2000 (1ère édition 1998)
11.5x16 120 p.
Numérique uniquement
© Éditions érès 2019 - Mentions légales

Réalisé par Glukose