Enfant, parents, famille d'accueil

  "Enfant, parents, famille d'accueil" a été ajouté au panier !

Voir mon panier

 

Retirer un enfant à des parents en trop grande difficulté pour l’élever eux-mêmes et le confier à une famille d’accueil, cela constitue-t-il une solution simple et naturelle, comme longtemps la société l’a pensé ? Que signifie pour un enfant d’être séparé de ses parents ? Cette séparation sera-t-elle suffisante pour mieux grandir ? Est-il possible pour un père ou une mère d’accepter de ne plus vivre avec son enfant ? Est-il naturel pour une famille d’accueil de partager le quotidien et l’intimité de son foyer avec un enfant qui n’est pas le sien ?

Face aux obstacles auxquels se heurte l’action des familles d’accueil et des équipes psycho-socio-éducatives, le groupe de recherche* présidé par Myriam David à l’initiative du ministère de l’Emploi et de la Solidarité a conduit une réflexion approfondie sur ce mode de prise en charge. Confirmant l'intérêt inestimable de l'accueil familial comme moyen de prévention et de traitement, les travaux présentés ici soulignent son extrême complexité, en rapport avec les troubles du lien qui affectent précocement la relation parents-enfant et qui sont, comme on l’a découvert récemment, à l’origine de la prise en charge.

Conçu comme un outil de travail à l’attention des professionnels concernés par les enfants et les parents en grande difficulté, victimes ou auteurs de carences graves, de maltraitance ou de conduites abusives, mais aussi des magistrats, des juges pour enfants, des responsables de services et des élus territoriaux, cet ouvrage met l’accent sur les conditions à réunir, dans le cadre d’un dispositif structuré d’accueil familial, pour surmonter les obstacles et éviter les échecs et la pérennité des difficultés de génération en génération.

Les coûts des actions engagées, le grand nombre d’enfants impliqués, leur devenir comme citoyens et comme parents sont des enjeux qui nous concernent tous et qui exigent une étroite collaboration et une réflexion en commun de tous ceux qui œuvrent dans ce sens.

Myriam David, médecin pédopsychiatre, a fondé le Centre familial d’action thérapeutique de l’association Santé mentale et lutte contre l’alcoolisme de Paris 13° et l’unité de soins spécialisés à domicile pour jeunes enfants de la Fondation Rothschild.

*Ont participé à ce groupe de recherche Roselyne Bécue-Amoris, Jean Cartry, Janine Cartry, Françoise Cazenave, Jean-Claude Cébula, Martine Duboc, André Dugnat, Michèle Hallez, Dominique Lardière, Eve-Marie Léger, Geneviève Mermet, Anne Oui, Danielle Rapoport, Marie-Jeanne Reichen.


A propos de l'auteur

Myriam David (1917-2004) était pédopsychiatre. Ses recherches ont particulièrement porté sur les interactions mère-bébé, leurs perturbations dans les familles carencées ou en cas de maladie mentale de la mère, le travail de prévention, les facteurs de carence institutionnelle. Elle a fondé deux institutions au fonctionnement original : en 1966, le Centre familial d’action thérapeutique de Soisy sur Seine (accueil familial à visée thérapeutique) ; en 1976, l’Unité de soins spécialisés à domicile pour jeunes enfants de la Fondation de Rothschild (Centre Myriam David depuis 2006). Elle a publié plusieurs ouvrages dont Le placement familial (Dunod), L’enfant de 0 à 2 ans (Privat, 1960, rééd. Dunod), L’enfant de 2 à 6 ans (Privat, 1960, rééd Dunod), Lóczy ou le maternage insolite (avec G. Appell, Le Scarabée, 1973, rééd. érès, 2008) et de nombreux articles sur ses expériences cliniques et sur les études qu’elle a menées dans ces deux institutions.

 

 

Détails
Parution : 7 septembre 2017
(1ère édition 2000)
EAN : 9782865868131
11.5x19, 120 pages
Questions d'enfances
Thème : Enfance & parentalité

Imprimer cette page
Résumé

Ce livret, rédigé par le groupe de travail conduit par Myriam David à l'initiative du ministère de l'Emploi et de la Solidarité, est destiné à attirer durablement l'attention des élus territoriaux, des responsables de services, des magistrats et des professionnels sur les conditions dans lesquelles l'accueil familial doit être pratiqué pour que les enfants et les parents en grande difficulté, victimes ou auteurs de carences graves, de maltraitances et de conduites abusives, puissent en bénéficier. Il insiste sur la complexité de ce mode de prise en charge et sur les obstacles auxquels se heurtent les familles d'accueil, les équipes socio-éducatives et leurs cadres.

Revue de presse

2001, La Lettre de l enfance et de l adolescence44, Françoise Petitot


2001, Enfances&Psy13, Isabelle Patouillot


  Du même auteur



Spirale - la grande aventure
© 2016 (1re édition 2008)
13.5x21 168 p. 15.50 €
La vie de l'enfant
© 2014
14x22 464 p. 32 €
La vie de l'enfant
© 2014
0x0 410 p. 8 €
© éditions érès 2019 - Mentions légales

Réalisé par Glukose