Monique PERRIER-GENAS

photo de Monique PERRIER-GENAS

Photo HD   

Monique Perrier-Genas est psychomotricienne à plein temps au Centre d’action médicosociale précoce de Vienne (38), détachée à mi-temps au titre du travail de prévention à l’hôpital général intégrant ainsi l’équipe de pédopsychiatrie de liaison pour intervenir en service de maternité et de néonatologie de l’hôpital (niveau 2). Elle est enseignante vacataire à l'ISTR département psychomotricité Université Claude Bernard Lyon.

Corps/ Image du corps/ schéma corporel/ affect/ relation/psychomotricité

 

La clinique auprès d’enfants très jeunes porteurs de handicap ou en difficulté de développement m’a beaucoup questionnée.

La richesse du travail d’équipe au CAMSP (où pédiatre, pédopsychiatre, psychologue, psychomotricienne, ergothérapeute, kinésithérapeute, éducatrice spécialisée… interviennent), m’a obligée à une mise au travail importante sur cette intrication psyché/soma, pierre d’angle dans cette équipe où psy et somaticiens travaillent ensemble.

Soutenir le lien parent/enfant a été  un des axes de  travail privilégié en psychomotricité.

 

 L’expérience m’a poussée à  conceptualiser dans des liens théorico clinique   comment un travail en psychomotricité pouvait aider les enfants à investir leur corps et à ne pas  être « englouti » par le poids du handicap ou de leur histoire néonatale parfois difficile.

A la croisée du psychique et du corporel s’inscrit le soin psychomoteur.

 

Les travaux de recherche d’auteurs comme d’une part G.Haag, F.Tustin, A.Ciccone, E.Bick, et d’autre part A.Bullinger, E.Piclker, M.Le Métayer sont de véritables sous bassements pour  mon travail. Leurs recherches me procurent des outils pour, dans une dimension intersubjective du soin, appréhender ce qu’il en est du déploiement des potentialités neuro motrices du sujet articulé à son désir.

 

 

Des rencontres professionnelles particulièrement marquantes ont été celles d’Albert Ciccone et du docteur Jean Luc Graber avec qui j’ai eu la chance de  travailler huit ans au CAMSP. Puis ces dernières années ce fut la rencontre du docteur Françoise Molénat avec qui j’ai appris à « penser en  réseau » avec d’autres professionnels de formation et de champ d’activité différents.

Actuellement mon arrivée en service de néonatologie m’amène à penser comment soutenir le bébé et ses parents quand ces petits bébés ont fait une entrée bien fracassante dans la vie.

Travailler avec les équipes, participer au positionnement du bébé pour plus de confort dans sa couveuse, soutenir le lien parent enfant et au sein même du service proposer des petits temps de rencontre parent/enfant sur un tapis de jeu avec des bébés sur le point de rentrer à domicile et  dédouanés du souci médical dont ils ont pendant des semaines fait l’ objet,  sont mes principaux  objectifs de travail.

L’intervention en maternité auprès de mères primipares repérées par les puéricultrices  particulièrement bouleversées dans la rencontre avec leur bébé offre un espace temps privilégié. L’évocation des  émotions de la naissance,  des compétences du nouveau né conjuguée avec un partage de savoir faire avec les mères autour du portage du bébé et  de l’allaitement, sont les temps forts de   ces rencontres.

Les consultations avec la psychomotricienne offre une interface qui met en lien le personnel soignant des deux équipes (maternité et  néonatologie).

 

 

Mes centres d’intérêt restent la « culture » réseau qui me semble essentielle au regard de la clinique et de la complexité des situations.

Les soins de développement m’intéressent aussi.

Je suis aussi avec d’autres professionnels en recherche sur les fondamentaux psycho dynamiques de la psychomotricité. Ce travail aboutira peut être à un module de formation prochainement avec le SNUP.

A l'automne  j’interviens en congrès où je présenterai un groupe balnéo et je discuterai de l’intérêt de la  médiation particulière de l’eau   auprès de petits enfants porteurs de lourd handicap et de leur famille.

 

 

Revue internationale de pédiatrie : année 1992

Articles publiés dans Thérapie Psychomotrice numéros : 93/ 96/101/126/153

Revue entretiens de Bichat : année 2006

Revue APAJH numéro 94 année 2007

perrier_monique@yahoo.fr



Comme Co-Auteur

Prévention en maternité
© 2012 (1ère édition 2009)
14x22 272 p. 23.50 €
© Éditions érès 2019 - Mentions légales

Réalisé par Glukose