Récit, attachement et psychanalyse

  "Récit, attachement et psychanalyse" a été ajouté au panier !

Voir mon panier

Le récit des origines est fondateur de la communauté humaine et sa commémoration accompagne la naissance de ses nouveaux membres. Chemin faisant, l’individu formule le récit de sa vie pour revendiquer l’unicité de son existence. La récurrence de ce double travail de composition sur soi-même et de présentation mutuelle à autrui est le ferment permanent de son « identité narrative » individuelle et groupale.

À l’évidence, l’espace du récit est au cœur de la psychanalyse où la parole est matière première. Mais, curieusement, la théorie psychanalytique est restée timide à l’égard de la « narrativité » qui s’est développée avec créativité à l’entrecroisement de la philosophie, de la linguistique, de la littérature et de l’anthropologie.

Aujourd’hui, en périnatalité, les conditions favorables sont réunies pour dépasser ce rendez-vous manqué et dynamiser cette rencontre. De fait, autour de la naissance, l’exploration de la genèse interactive du récit chez l’infans et du récit des origines des adultes met singulièrement en exergue les promesses heuristiques de la narrativité.

C’est ce qu’illustrent les diverses contributions de cet ouvrage collectif rédigé par des linguistes, des spécialistes de l’attachement, des psychiatres, des psychologues et des psychanalystes. Au-delà de la diversité de leur point de vue, ils convergent vers un objectif commun, essentiel pour tous les cliniciens : la construction d’une sémiologie et d’une psycho(patho)logie psychanalytique de la narrativité.


Bernard Golse est pédopsychiatre-psychanalyste, chef du service de pédopsychiatrie de l’hôpital Necker-Enfants Malades, professeur de psychiatrie de l’enfant et de l’adolescent à l’université René Descartes (Paris V), président du groupe WAIMH-Francophone.

Sylvain Missonnier est psychologue, maître de conférences en psychologie clinique à Paris X-Nanterre, membre du laboratoire du LASI, attaché à la maternité et au CAMSP de l’hôpital de Versailles.

Avec la participation de :
Jacques Angelergues, Christelle Bénony-Viodé, Ayala Borghini, Drina Candilis-Huisman, Dominique Charlier-Mikolajczak, Laurent Danon-Boileau, Pierre Delion, Alberto Konicheckis, Sophie Marinopoulos, Denis Mellier, Raphaële Miljkovitch, Roger Perron, Blaise Pierrehumbert, Arlette Seghers, Michel Soulé, Daniel Stern.



Mise en vente le 18 février 2005


A propos des auteurs

Bernard Golse est professeur de psychiatrie infantile à Paris, psychanalyste, chef de service à l’hôpital Necker, président de l’association Pikler Lóczy-France, auteur de nombreux ouvrages, dont Les destins du développement chez l’enfant (érès, 2010, rééd. 2019). Avec Alain Braconnier, il dirige dans la collection « Le Carnet PSY », les ouvrages de la série BB-ados qui compte aujourd’hui 6 volumes.

Sylvain Missonnier est professeur de psychologie clinique de la périnatalité à l’Université Paris- Descartes, Sorbonne-Paris-Cité, directeur du laboratoire Psychologie clinique, psychopathologie, psychanalyse (PCPP), psychanalyste SPP, co-président de l’Institut du virtuel Seine Ouest.

Détails
Parution : 21 août 2018
(1ère édition 2005)
EAN : 9782749203935
14x22, 216 pages
La vie de l'enfant
Thème : Enfance & parentalité

Imprimer cette page
Résumé

La notion de narrativité, par sa transdisciplinarité et ses liens avec la psychanalyse et la théorie de l’attachement, se révèle d’une grande richesse pour la psychiatrie du bébé, le système des interactions précoces entre les adultes et le bébé étant ici décrit comme un espace de récit.
Bernard Golse est pédopsychiatre-psychanalyste, chef du service de pédopsychiatrie de l’Hôpital Necker- Enfants Malades (Paris), Sylvain Missonnier est psychologue, maître de conférences en psychologie clinique à Paris X-Nanterre.

Revue de presse

2006, Empan61, Huguette Jordana


  Du même auteur

© Éditions érès 2019 - Mentions légales

Réalisé par Glukose