L'ordinaire de la folie

  "L'ordinaire de la folie" a été ajouté au panier !

Voir mon panier
Ajouter au panier

Cet ouvrage n'est plus disponible au format papier


 

« Travailler en psychiatrie.

Faire entendre ces mots : travailler. C’est-à-dire construire, ou plutôt labourer, retourner le sol, ne pas s’arrêter. Travailler. Ou le contraire : parce que tout est déjà là, comme offert, il n’y a pas à chercher. Il suffit seulement d’avoir le regard éclairci.

Alors travailler en psychiatrie : ne pas avoir peur de retourner le sol de soi-même pour garder le regard éclairci.

Travailler. Ne pas avoir peur de retrousser ses manches.
Ne pas avoir peur de prendre le balai ou de faire la vaisselle.
De se salir les mains. D’utiliser des outils.

Psychiatrie. Ce mot existe-t-il encore ? Quelle réalité recouvre-t-il ? La psychose et la schizophrénie ont-elles été définitivement dissoutes dans le morcellement des symptômes du DSM IV ?

Travailler en psychiatrie. A première vue, l’échange est faussé, décalé, inégal, et on a plus souvent l’impression qu’il est à sens unique et que les patients vous vampirisent. “Je suis le lierre, c’est vous le tuteur” me dit Zohra. Ou : “Vous êtes mon moteur”.

Travailler. En premier (mais ce premier-là demande beaucoup d’années, demande de dépasser toutes les considérations victimistes qui justifient les patients dans leur maladie et les y enferment) accepter de reconnaître ce décalage que fait sentir la dissociation. Ne pas le recouvrir des oripeaux sociaux de la “relation soignant-soigné”. Le découvrir plutôt. Dénuder le lien à l’extrême.

Ainsi commence le travail. » B.P.

Blandine Ponet exerce comme infirmière dans un hôpital psychiatrique. Titulaire d'un DESS de psychopathologie clinique, elle anime des ateliers de lecture de poésie dans le cadre de son activité professionnelle et à la médiathèque de Toulouse. Elle mène une recherche depuis de longues années sur le métier d'infirmière en psychiatrie. Elle est membre du comité de rédaction d'Empan. Elle a obtenu pour ce travail le prix Michel Sapir de la Fondation de France.

Mise en vente le 24 mai 2006

 


A propos de l'auteur

Blandine Ponet, infirmière en psychiatrie, titulaire d’un DESS de psychopathologie clinique, vit et travaille à Toulouse. Elle anime des ateliers de lecture de poésie et est membre du comité de rédaction de la revue Empan dont elle a coordonné plusieurs numéros.

 

Détails
Parution : 24 mai 2006
EAN : 9782749205816
11.5x16, 112 pages
Questions de psychiatrie
Thème : Santé mentale

Imprimer cette page
Résumé

Le métier d’infirmier en psychiatrie nous dit l’auteur, est un acte de résistance qui doit être mis en paroles. Dans cet ouvrage où elle raconte son engagement personnel auprès des patients psychotiques, elle témoigne de la lutte commune soignés/soignants pour reconnaître et faire reconnaître la valeur humaine de la folie.
Blandine Ponet exerce comme infirmière dans un hôpital psychiatrique (Toulouse).

Revue de presse

2006, Empan64, Huguette Jordana


2006, V.S.T.90, Dominique Lauze


  Du même auteur

Questions de psychiatrie
© 2014
11.5x16 168 p. 12 €
Questions de psychiatrie
© 2011
11.5x16 400 p. 15.50 €
© Éditions érès 2019 - Mentions légales

Réalisé par Glukose