Le travail des infirmiers en hôpital psychiatrique

  "Le travail des infirmiers en hôpital psychiatrique" a été ajouté au panier !

Voir mon panier
Menu : Sommaire   

La psychiatrie vit un profond malaise. Ce constat, largement relayé par les professionnels de santé et parfois par les médias, appelle une réflexion de fond sur l’ordinaire de l’hôpital psychiatrique français. Quel est ce malaise ?

À partir d’une enquête de terrain fournie de plus d’une année au sein de deux services, cet ouvrage ouvre les portes de l’hôpital psychiatrique public. L’auteur suit le travail des équipes infirmières qui se trouvent en première ligne face aux patients, auprès desquels elles représentent l’institution. Dans le contexte nouveau de suppression de lits, l’héritage de la psychiatrie de secteur peine à s’exprimer dans le quotidien des soignants. Comment dès lors exercer son activité ? Comment développer la créativité nécessaire au travail de soignant dans les conditions actuelles d’un hôpital pensé en termes de flux ?

Les scènes de la vie quotidienne ancrent le propos dans l’ordinaire des soins et des relations avec les patients atteints de troubles psychiques. Dans ce récit ethnographique, l’auteur décrit les tours de mains des soignants et met en lumière la manière dont ils peuvent poursuivre leur mission dans un contexte contraint en négociant des marges de manœuvre pour résister à la violence gestionnaire.


A propos de l'auteur

Docteur en sociologie et en anthropologie, Frédéric Mougeot est membre du centre Max Weber (UMR 5283). Spécialiste de la sociologie du travail dans les mondes de la santé, il investigue les coulisses de la santé humaine à travers des terrains aussi variés que la psychiatrie et la santé mentale, l’hôpital général, mais aussi le sport de haut niveau.

Détails
Parution : 12 septembre 2019
EAN : 9782749264530
14x20.5, 248 pages
Clinique du travail
Thème : Société

Imprimer cette page
Résumé

Cet ouvrage porte sur l’expérience de l’hôpital psychiatrique du point de vue de ses soignants, en particulier infirmiers. Leur travail en première ligne face aux patients, auprès desquels ils représentent l’institution, constitue un observatoire pertinent des transformations de l’hôpital gestionnaire.

À partir d’une enquête de terrain fournie de plus d’une année au sein de deux services de psychiatrie hospitalière, cet ouvrage ouvre les portes de l’hôpital psychiatrique public et suit le travail des équipes infirmières. Les scènes de la vie quotidienne ancrent le propos dans l’ordinaire des soins et des relations avec les patients atteints de troubles psychiques. Elles invitent le lecteur à réfléchir au renouveau de la violence de l’institution psychiatrique. Dans ce récit ethnographique, l’auteur décrit les tours de mains des soignants et met en lumière la manière dont ils peuvent poursuivre leur mission dans un contexte contraint en négociant des marges de manœuvre pour résister à la violence gestionnaire.

© éditions érès 2019 - Mentions légales

Réalisé par Glukose