Dépression du bébé, dépression de l'adolescent

  "Dépression du bébé, dépression de l'adolescent" a été ajouté au panier !

Frais de port 2€ dès 25€ d'achat
Voir mon panier
Menu : Sommaire   



Le mal de vivre inhérent à l'histoire de l'humanité peut-il toucher l'être humain dès ses premiers moments ? Pourquoi la tristesse représente-t-elle un des sentiments les plus douloureux à l'adolescence ? Qu'il s'agisse du bébé ou de l'adolescent, le psychisme aurait-il besoin d'une certaine dose d'angoisse devant l'incompréhensible pour se révolter et donner sens à la vie ? Les modalités de la position dépressive et des dépressions primitives du bébé annoncent-elles un certain break-down de l'adolescence ? La mélancolie serait-elle paradoxalement indispensable au désir de vivre, à l'acceptation d'être soi ? Les auteurs parcourent ces diverses questions, afin de tenter de mieux comprendre et de mieux aider les bébés ou les adolescents, en s'appuyant sur l'observation, l'écoute et la parole.

Mise en vente le 08 avril 2010


A propos des auteurs

Bernard Golse est professeur de psychiatrie infantile à Paris, psychanalyste, chef de service à l’hôpital Necker, président de l’association Pikler Lóczy-France, auteur de nombreux ouvrages chez divers éditeurs, dont, chez érès : Les destins du développement chez l’enfant (érès, 2010, rééd. 2019), Le bébé et ses possibles (2019). Avec Alain Braconnier, il dirige, dans la collection « Le Carnet psy », les ouvrages de la série bb-ados.

 

Chef de service de la consultation pour adolescents du centre Philippe Paumelle-Paris, Alain Braconnier est médecin, psychiatre et psychanalyste, auteur de nombreux ouvrages chez Odile Jacob.

 

Détails
Parution : 8 avril 2010
EAN : 9782749211992
11x17, 304 pages
Le Carnet psy
Thème : Psychanalyse

Imprimer cette page
Résumé

Le mal de vivre inhérent à l'histoire de l'humanité peut-il toucher l'être humain dès ses premiers moments ? Pourquoi la tristesse représente-t-elle un des sentiments les plus douloureux à l'adolescence ? Qu'il s'agisse du bébé ou de l'adolescent, le psychisme aurait-il besoin d'une certaine dose d'angoisse devant l'incompréhensible pour se révolter et donner sens à la vie ? La mélancolie serait-elle paradoxalement indispensable au désir de vivre, à l'acceptation d'être soi, ni trop triomphant, ni trop fatigué ? Les auteurs parcourent ces diverses questions, afin de tenter de mieux comprendre et de mieux aider les bébés ou les adolescents, en s'appuyant sur l'observation, l'écoute et la parole.

  Du même auteur



Le Carnet psy
5 novembre 2020
11x17 300 p. 18 €
Le Carnet psy
5 novembre 2020
11x17 300 p. 18 €
© éditions érès 2020 - Mentions légales

Réalisé par Glukose