Parents ou médias, qui éduque les préadolescents ?

  "Parents ou médias, qui éduque les préadolescents ?" a été ajouté au panier !

Voir mon panier

Parents ou médias, qui éduque les préadolescents ?

Enquête sur leurs pratiques TV, jeux vidéo, radio, Internet

Sophie JEHEL

Dans la collection :

Menu : Sommaire    Supplément   


Les parents et l'école n'ont plus aujourd'hui le monopole de l'éducation. L'influence des discours extérieurs - celle des pairs comme celle des médias - sur les préadolescents est favorisée par les modèles dominants d'autorité parentale qui valorisent le développement personnel et l'autonomie des jeunes. Or les médias, de par leur double nature culturelle et industrielle, véhiculent des contenus (violence, crudité, téléréalité) qui justifient la vigilance des adultes.

À partir d'une enquête auprès de plus de 1000 préadolescents et de leurs parents qui croise le point de vue des uns et des autres, l'auteur donne des clés pour mieux comprendre les stratégies parentales d'éducation avec les médias mais aussi les stratégies des préadolescents eux-mêmes, qui varient selon leur genre et leur environnement social.

À travers une analyse objective des relations enfants-parents-médias, elle montre que le rôle des parents et des éducateurs reste décisif, particulièrement à l'âge charnière de la préadolescence. La transmission verticale continue donc à assurer une forme essentielle de protection et d'éducation. La question des médias ne peut cependant être cantonnée à la sphère de l'intimité ou même de la vie privée familiale au prétexte que chaque individu (enfant ou parent) peut gérer en toute autonomie et liberté son rapport expressif aux médias. Elle relève d'un débat citoyen qui engage la communauté des adultes pour assurer une corégulation des médias compatible avec l'enjeu anthropologique que représente l'éducation des plus jeunes.

Sophie Jehel, docteure en sciences de l'information et de la communication, agrégée en sciences économiques et sociales, ancienne élève ENS, a été chargée de mission au Conseil supérieur de l'audiovisuel pendant quinze ans (1991-2006), au sein duquel elle a eu la responsabilité du pôle Protection du jeune public. Elle est aujourd'hui chercheur rattachée au laboratoire CARISM/IFP université Paris 2. En tant qu'expert des questions des médias et des jeunes, elle est membre fondateur du Comité scientifique du CIEM, collectif interassociatif enfance et médias.

Mise en vente le 07 avril 2011

 


A propos de l'auteur

Sophie Jehel est maître de conférences en sciences de l'information et de la communication à l'université Paris-8 et agrégée en sciences économiques et sociales. Ancienne élève de l'école normale supérieure, elle a également suivi une formation littéraire (maîtrise de lettres) et juridique (DEA de droit public). Elle est spécialiste des questions relatives aux médias et aux jeunes. Elle a publié de nombreux ouvrages et articles sur ce sujet.

Détails
Parution : 7 avril 2011
EAN : 9782749213781
14x22, 248 pages
Education et société
Thème : Travail social & Handicap

Imprimer cette page
Résumé

Les parents et l'école n'ont plus aujourd'hui le monopole de l'éducation, d'autant que les modèles dominants d'autorité parentale accordent une attention particulière au développement personnel et à l'autonomie qui peuvent faciliter l'influence des discours extérieurs, celle des pairs comme celle des médias, sur les préadolescents. Après avoir évalué les risques médiatiques auxquels sont soumis les préadolescents et l'impact des régulations proposées par les institutions (classification des programmes en fonction de l'âge par exemple), l'enquête réalisée auprès de plus de 1000 préadolescents et de leurs parents permet de mieux comprendre les stratégies parentales d'éducation avec les médias mais aussi les stratégies des préadolescents eux-mêmes qui varient selon leur genre et leur environnement social. Elle incite à organiser une résistance adulte et citoyenne pour assurer une corégulation des médias compatible avec l'enjeu anthropologique que représente l'éducation des plus jeunes.

Sophie Jehel, docteure en sciences de l'information et de la communication, agrégée en sciences économiques et sociales, ancienne élève ENS, a été chargée de mission auprès du Conseil supérieur de l'audiovisuel pendant quinze ans (1991-2006).

 

© Éditions érès 2019 - Mentions légales

Réalisé par Glukose