Enfants rebelles, parents coupables ?

  "Enfants rebelles, parents coupables ?" a été ajouté au panier !

Voir mon panier

Lorsqu’un enfant perturbe la classe, fait l’école buissonnière, commet des incivilités, ses parents sont-ils coupables ou sont-ils les premières victimes de leur comportement ? Faut-il les stigmatiser, les culpabiliser, les punir et donc les disqualifier aux yeux de leur enfant ? Faut-il les soutenir et les traiter avec respect pour restaurer leur autorité parentale et leur permettre d’aider leur enfant ?

Face à ces enfants difficiles et à leurs parents désemparés, la société en général et l’école en particulier doivent s’interroger sur leur propre comportement. C’est l’objectif de la réflexion collective menée ici à l’initiative de l’association Louis Chatin. L’esprit des lois sur l’autorité parentale, sur la place des parents et l’évolution du droit pénal (prévention et sanction) tant à l’égard des enfants que de leurs parents se trouvent questionnés à partir des réalités concrètes et du vécu des acteurs. Des professionnels et des chercheurs confrontent leurs regards et leurs analyses dans une optique pluridisciplinaire et internationale.

Cet ouvrage est issu du colloque du 21 novembre 2011 organisé par l'association Louis Chatin pour la défense des droits de l'enfant.

Mise en vente le 27 février 2014.


A propos des auteurs

Lucette Khaïat est directrice scientifique de l’association Louis-Chatin pour la défense des droits de l’enfant, ancienne avocate au Barreau de Tunis et ingénieur de recherche honoraire du CNRS (Paris).

 

Dominique Attias est avocate au Barreau de Paris, secrétaire générale de l’association Louis-Chatin pour la défense des droits de l’enfant, membre du conseil national des Barreaux, responsable du groupe Droit des mineurs, ancien membre du Conseil de l’Ordre et déléguée aux actions pour la justice des mineurs.

Vidéos
Détails
Parution : 27 février 2014
EAN : 9782749240312
11.5x20, 200 pages
1001 et +
Thème : Enfance & parentalité

Imprimer cette page
Résumé

Ces enfants « rebelles », indignés, révoltés, ces enfants malheureux ne nous obligent-ils pas à voir avec des yeux neufs cette société cruelle et sans pitié pour les plus faibles dans laquelle nous vivons ?

Lorsqu’un enfant perturbe la classe, fait l’école buissonnière, commet des incivilités, ses parents sont-ils coupables ou sont-ils les premières victimes de leur comportement ? Faut-il les stigmatiser, les culpabiliser, les punir et donc les disqualifier aux yeux de leur enfant ? Faut-il au contraire les soutenir et les traiter avec respect pour restaurer leur autorité parentale et leur permettre d’aider leur enfant ?

Revue de presse

2014, Actualités Sociales Hebdomadaires, par Caroline Helfter


2014, Psychologie et éducation, par Virginie Lévêque


© éditions érès 2019 - Mentions légales

Réalisé par Glukose