Handicap et violence

  "Handicap et violence" a été ajouté au panier !

Voir mon panier

 

Comment peut-on penser la violence dans le rapport au handicap ? En quoi celui-ci est-il, ou fait-il, violence ? Quelles formes de violence, sur la scène de la réalité ou du fantasme, le handicap génère-t-il dans les relations intersubjectives ? Comment se différencient et s’articulent violence, agressivité, haine, dans la confrontation au handicap ?

Si la violence est inhérente aux relations humaines, voire même au fondement des liens intersubjectifs, elle est plus spécifiquement mobilisée par le handicap et ses effets. Qu’elle soit manifeste ou clandestine, elle s’infiltre dans tous les liens établis avec les sujets en situation de handicap, leur entourage familial et professionnel. Toutefois, une part de cette violence est bien souvent inutile, évitable, désorganisatrice. A partir de leurs recherches et de leurs expériences cliniques, les auteurs livrent leurs réflexions sur la façon de reconnaître la violence, sous ses différentes formes, de la prendre en compte, de la comprendre, d’y répondre.

Mise en vente le 27 novembre 2014.


A propos des auteurs

Albert Ciccone est psychologue, psychanalyste et professeur de psychopathologie et psychologie clinique à l’université Lumière-Lyon 2 (CRPPC). Avec Marco Araneda, Anne Boissel, Simone Korff-Sausse, Marcela Gargiulo, Sylvain Missonnier, Roger Salbreux et Régine Scelles, il anime le séminaire interuniversitaire international sur la clinique du handicap (SIICLHA) qui livre ici son 12e ouvrage.

Simone Korff-Sausse est psychologue, psychanalyste, membre de la Société psychanalytique de Paris, anciennement maître de conférences à l’UFR Études psychanalytiques à l’université Paris 7 Diderot (CRPMS).

Sylvain Missonnier est professeur de psychologie clinique de la périnatalité à l’Université Paris- Descartes, Sorbonne-Paris-Cité, directeur du laboratoire Psychologie clinique, psychopathologie, psychanalyse (PCPP), psychanalyste SPP, co-président de l’Institut du virtuel Seine Ouest.

Régine Scelles est professeur de psychologie clinique et psychopathologie à l’université de Paris-Ouest la Défense (CLIPSYD).

Roger Salbreux est pédopsychiatre, secrétaire de rédaction de la revue Contraste de l’ANECAMSP, membre du Comité scientifique et éthique de la Fondation internationale de la recherche appliquée sur le handicap.

 

 

Détails
Parution : 27 novembre 2014
EAN : 9782749243115
16x24, 304 pages
Connaissances de la diversité
Thème : Travail social & Handicap

Imprimer cette page
Résumé

Sous prétexte d’aide, d’accompagnement, d’intégration, de soin, les pratiques sociales et les liens aux sujets en situation de handicap peuvent être porteurs de violences non seulement manifestes mais souvent clandestines.

Comme dans toutes les relations humaines, la violence est mobilisée dans tous les liens autour des sujets atteints par le handicap. En quoi celle-ci est-elle inévitable, voire aux fondements des liens ? Quelle est la part inutile, évitable, désorganisatrice de la violence ?

Revue de presse

2015, Actualités sociales hebdomadaires, par Caroline Helfter


2015, Contraste 41, par Françoise de Barbot


  Du même auteur

Connaissances de la diversité
© 2019
13.5x21 256 p. 25 €
Connaissances de la diversité
© 2018
13.5x21 312 p. 25 €
La vie de l'enfant
© 2018 (1ère édition 2005)
14x22 216 p. 26 €
Rencontre avec
© 2018
11x17 264 p. 18 €
© Éditions érès 2019 - Mentions légales

Réalisé par Glukose