J'ai réussi là où le paranoïaque échoue

  "J'ai réussi là où le paranoïaque échoue" a été ajouté au panier !

Frais de port 2€ dès 25€ d'achat
Voir mon panier
J'ai réussi là où le paranoïaque échoue

Chawki AZOURI

J'ai réussi là où le paranoïaque échoue

Théorie et transfert(s)


Préface de Élisabeth ROUDINESCO

 

Préface de Élisabeth Roudinesco

 « Partant d’une lettre de 1910 adressée par Sigmund Freud à Sándor Ferenczi à propos de son rapport transférentiel à Wilhelm Fliess, Chawki Azouri met celle-ci en relation avec l’élaboration à la même date du cas de Daniel Paul Schreber. Il se demande pourquoi Freud a privilégié la question de l’homosexualité dans la genèse de la folie du juriste plutôt que d’en trouver la cause principale, comme le fera Jacques Lacan, dans les effrayantes théories éducatives du père de celui-ci. Et il en déduit que cette affaire était au cœur d’une relation conflictuelle entre Jung, Jones et Ferenczi à propos de la fin de l’analyse.

Selon Azouri, le privilège accordé par Freud à la question de l’homosexualité, visait en fait, de la part de Jones, à marginaliser ou à « paranoïser » Ferenczi, alors même que Jung s’éloignait du mouvement. Manière de solidifier l’Internationale Psychoanalytische Vereinigung pour en faire une institution de plus en plus normative.

À travers cette réflexion, toujours actuelle, il s’agit bien de comprendre comment fonctionne une institution psychanalytique dès lors qu’elle refuse le principe de son propre éclatement. Thème majeur de la réflexion et de l’itinéraire d’Azouri qui le conduit à ré-interroger la double notion de révolution permanente et d’institution éclatée. » Elisabeth Roudinesco

Mise en vente le 22 janvier 2015.

Dans la collection

Hypothèses

A propos de l'auteur

Chawki Azouri est psychiatre, psychanalyste. Il a suivi sa formation médicale à Montpellier, psychiatrique et psychanalytique à Paris. Il exerce actuellement à Beyrouth, comme psychanalyste et chef du service de psychiatrie et de psychothérapie institutionnelle qu’il a fondé en 2006 à l’Hôpital Mont-Liban.

Revue de presse

La presse en parle

© éditions érès 2020 - Mentions légales - CGV - RGPD

Réalisé par Glukose