Les cauchemars

  "Les cauchemars" a été ajouté au panier !

Voir mon panier

Les songes, ces visiteurs nocturnes, vont du rêve le plus banal, bien que toujours obscur, au cauchemar le plus troublant. Le sommeil est riche de ces fantômes de la nuit, que le dormeur s’en souvienne ou non.

La frontière entre rêve et cauchemar paraît parfois floue et peut être facilement franchie. Le rêveur glisse alors de l’un à l’autre dans des affects partagés entre plaisir fugace et douleur nostalgique. Mais alors, y a-t-il une spécificité du cauchemar ? Est-il simplement un rêve comme un autre qui, bien que de mauvaise compagnie, répondrait aux mêmes règles ? Ou bien est-il un cas limite de rêves qui n’aurait pas les mêmes causes et ne viserait pas les mêmes objectifs ?

Partant de la constatation, comme le fit Freud, que les premières expériences oniriques des enfants sont plutôt de l’ordre des cauchemars, Martine Menès s’intéresse à ce qu’il en reste dans les cauchemars ultérieurs. Et en particulier dans ceux dits traumatiques qui a priori sembleraient ne dépendre que de faits actuels. L’ouvrage est ponctué de récits (rêves, cauchemars) relatés dans le style poétique qui est la narration la plus proche du discours de l’inconscient.


A propos de l'auteur

Psychologue clinicienne, longtemps psychothérapeute en placement familial puis CMPP, Martine Menès est psychanalyste, membre de l’Ecole de psychanalyse des Forums du champ lacanien.

 

 

Vidéos
Détails
Parution : 21 avril 2016
EAN : 9782749250748
14x22, 128 pages
Psychanalyse et clinique
Thème : Psychanalyse

Imprimer cette page
Résumé

Tout le monde a fait en son enfance, ou fait encore, des cauchemars. Ce livre n’en donne pas la clé mais accompagne le lecteur qui voudrait la trouver.

Partant de la constatation, comme le fit Freud, que les premières expériences oniriques des enfants sont plutôt de l’ordre des cauchemars, le livre s’intéresse à ce qu’il en reste dans les cauchemars ultérieurs. Et en particulier dans ceux dits traumatiques qui a priori sembleraient ne dépendre que de faits actuels. L’ouvrage est ponctué de récits (rêves, cauchemars) relatés dans le style poétique qui est la narration la plus proche du discours de l’inconscient.

Revue de presse

2016, France Culture, Le Journal des idées par Jacques Munier


2016, Psychologie & éducation, par Catherine Allali


2016, Slate.fr, par Sabine Cordunet


2016, BlogOlivierDouville, par Frédéric Pellion


2016, Site Œdipe des libraires, par Pierre-Georges Despierre


2016, Site Nonfiction.fr, par Sabine Cornudet


© Éditions érès 2017 - Mentions légales

Réalisé par Glukose