Le groupe et l'étranger

  "Le groupe et l'étranger" a été ajouté au panier !

Frais de port 2€ dès 28€ d'achat
Voir mon panier

Autour du même thème

Henri-Pierre BASS, Denis MELLIER

Le groupe et l'étranger


Numéro 69 - Revue semestrielle

Avec la participation de Maria Inês ASUMPÇÃO FERNANDES, Jean-Louis BERRATTO, Pablo CASTANHO, Jean-Bernard CHAPELIER Radu CLIT, Vincent CORNALBA, Élisabeth DARCHIS, Catherine DAVID, Emmanuel DIET, Alain DUBOIS, Bernard DUEZ, René KAËS, Jaak LE ROY, Edith LECOURT, Aurélie MAURIN-SOUVIGNET, Adeline MONJARDET, Klimis NAVRIDIS, Bernard PECHBERTY, Haydee POPPER-GURASSA, Joseph ROUZEL, Christian SIGOILLOT, André SIROTA, Anastasia TOLIOU, Jean-Pierre VIDAL Voir plus [+]

Comment comprendre la relation de l’étranger et du groupe ? L’étranger est celui qui intrigue et dérange. Il est celui qui rend présente l’altérité, qui l’incarne et qui, du même coup, questionne sur l’identité et la différence.

Lorsque Freud interroge l’inquiétante étrangeté, il met l’accent sur l’opposition entre ce qui est proprement soi et ce qui ne lui appartient pas en propre. En effet, l’unheimliche correspond à ce qui inquiète au cœur même du familier. Cette conflictualité s’éprouve particulièrement dans toute problématique groupale. Pour se constituer, le groupe a tendance à exclure l’altérité. Ce qui est étranger est vécu comme une atteinte à son intégrité. Pour être, le groupe demande à faire corps contre ce qui n’est pas lui. Mais, pour vivre et se perpétuer, le groupe a besoin de se confronter à l’altérité et d’intégrer à lui l’étranger.

Penser l’étranger se réfère aussi à la constitution des enveloppes psychiques : où se place la frontière entre le dehors et le dedans et comment aborder la paradoxalité du transitionnel ?

Quelle est la place de l’étrange étranger dans l’économie familiale ? Quelle est la tolérance d’une institution à la présence de ce qui lui est étranger ? Comment penser les liens entre l’autre, le différent, en un mot l’étranger, et l’identité d’un groupe social ?

« Accueillir l’étranger » est une proposition qui se décline tant au niveau du sujet que du groupe. De l’angoisse suscitée par la présence de l’autre à la mise en jeu du plaisir de la rencontre et de l’échange, il s’agira d’explorer, à travers diverses cliniques groupales, la dynamique de ce qui éloigne et rapproche l’étranger de la familiarité.

Dans la revue

Revue de psychothérapie psychanalytique de groupe

A propos des auteurs
photo de Denis MELLIER

Denis Mellier est professeur de psychologie clinique et psychopathologie, directeur du laboratoire de psychologie EA 3188, à l'université de Franche-Comté (UBFC), coprésident de la WAIMH-France. Il est notamment l’auteur de L’inconscient à la crèche (érès, constamment réédité depuis 2004).

Ajouter au panier


Revue Revue de psychothérapie psychanalytique de groupe
S'abonner


Détails
Parution : 1 février 2018
EAN : 9782749256818
Revue de psychothérapie psychanalytique de groupe
2/2017
Thème : Psychanalyse

Imprimer cette page

Partager sur les réseaux

Du même auteur



1001 BB - Drames et aléas de la vie des bébés
© 2019
11.5x16 448 p. 19.50 €
© éditions érès 2021 - Mentions légales - CGV - RGPD

Réalisé par Glukose