Les liens affectifs en famille d’accueil

  "Les liens affectifs en famille d’accueil" a été ajouté au panier !

Voir mon panier

Que signifie « faire famille » pour un enfant séparé de ses parents et élevé par une famille qui n’est pas la sienne ? Qu’en est-il des liens affectifs et électifs qu’il développe au quotidien avec les adultes mais aussi l’ensemble des enfants, ceux de la famille d’accueil et sa propre fratrie ?

Les auteurs rendent compte de la diversité et de la complexité des liens affectifs dans les différentes situations d’accueil possibles. Ils analysent les modes de suppléance propres à la parentalité d’accueil et, dépassant l’opposition binaire des liens (lien de filiation, lien d’affiliation), ils restituent toute la richesse des places de chacun et des relations affectives développées au sein de la famille d’accueil.

Cette analyse s’inscrit au sein du débat contemporain sur les mutations familiales et la parentalité. En croisant les approches sociologique et juridique, les auteurs interrogent le rapport à la filiation, les liens et expériences fraternelles, les modes de transmission, d’échanges, les fonctions et les rôles parentaux. Ils interpellent le droit sur ces situations de vie singulière et apportent des propositions juridiques qui, au-delà de la loi de 2016 sur la protection de l’enfance, répondent au plus juste aux cas de pluriparentalité observés et permettent une sécurisation des parcours et une reconnaissance de liens affectifs.


A propos des auteurs

Nathalie Chapon est sociologue, chercheure et enseignante à l’université Aix-Marseille, Laboratoire méditerranéen de sociologie (LAMES), chargée de recherche au Centre interdisciplinaire méditerranéen d’études et recherches en sciences sociales (CIMERSS).

Gérard Neyrand est sociologue, primo-formation en psychologie clinique. Chercheur et professeur d’université, il s’est spécialisé dans l’étude des relations privées, la petite enfance, la parentalité, la conjugalité et les politiques familiales. Il est l’auteur de nombreux livres, notamment chez érès, dont les derniers parus en 2018 sont L’amour individualiste. Les paradoxes du couple moderne ; Les liens affectifs en famille d’accueil avec Nathalie Chapon et Caroline Siffrein-Blanc ; Malaise dans le soutien à la parentalité avec Daniel Coum et Marie-Dominique Wilpert.

Caroline Siffrein-Blanc est maître de conférences à l’université Aix-Marseille, Laboratoire de droit privé et de sciences criminelles, vice-doyenne à la formation et Assesseur à la formation.

 

Vidéos
Détails
Parution : 14 juin 2018
EAN : 9782749258676
14x22, 336 pages
Enfance & parentalité
Thème : Enfance & parentalité

Imprimer cette page
Résumé

Que signifie « faire famille » pour un enfant séparé de ses parents et élevé par une famille qui n’est pas la sienne ? Cet ouvrage rend compte de la première recherche en France sur la question sensible des liens affectifs en famille d’accueil.

La situation particulière d’un enfant élevé par une autre famille que la sienne sans pour autant avoir été abandonné par ses parents interroge les dimensions familiales et parentales, mais aussi les liens affectifs et électifs développés au quotidien avec les adultes mais aussi l’ensemble des enfants. Cette analyse s’inscrit au sein du débat contemporain sur les mutations familiales et la parentalité. En croisant les approches sociologique et juridique les auteurs interrogent le rapport à la filiation, les modes de transmission, d’échanges, les fonctions et les rôles parentaux. Des propositions juridiques concrètes répondent aux situations observées.

Revue de presse

2018, L'Assmat, par Frédéric Conseil


  Du même auteur

1001 BB - Drames et aléas de la vie des bébés
21 mars 2019
11.5x16 150 p. 10 €
© Éditions érès 2019 - Mentions légales

Réalisé par Glukose