La vie quotidienne en institution : aliénation ou libération ?

  "La vie quotidienne en institution : aliénation ou libération ?" a été ajouté au panier !

Voir mon panier

La vie quotidienne en institution : aliénation ou libération ?


Numéro 16 - Revue semestrielle

Dans la revue :



Cet ouvrage est à paraître (23.00 €)
Si vous souhaitez être informé de sa disponibilité, veuillez laisser votre adresse e-mail ci-dessous :




Le cadre des institutions qui prennent en charge la souffrance psychique a pour fonction essentielle de contenir les angoisses de mort comme le trop-plein d'excitation potentiellement désorganisant. Pour autant, le quotidien des institutions peut être source d’aliénation pour les personnes accueillies, coupées des assises narcissiques liées à leur vie à l'extérieur et plongées dans une situation de dépendance. Et comme en miroir de la souffrance psychique, les soignants peuvent aussi se retrouver pris au piège de routines défensives dont le sens est perdu depuis longtemps, mais qui reflètent la dépression et les clivages qui figent et épuisent la vie psychique. Quelles sont alors les conditions pour que le fonctionnement de l'institution au quotidien ne serve pas à se défendre contre la menace pulsionnelle mais permette l’accueil de la vie émotionnelle, le déploiement du transfert et la possibilité d’introjecter un autre rapport à l’environnement ?

 

Détails
Parution : 18 octobre 2018
EAN : 9782749261614
Cliniques - paroles de praticiens en institution
2/2018
Thème : Santé mentale

Imprimer cette page
© Éditions érès 2018 - Mentions légales

Réalisé par Glukose