Donner la vie, choisir sa mort

  "Donner la vie, choisir sa mort" a été ajouté au panier !

Voir mon panier

Il existe des médecins qui sauvent des malades mais qui veulent aussi inventer de nouveaux traitements pour les patients atteints de maladies incurables. Le professeur Jean-Louis Touraine est de ceux-là. Il est aussi de ces humanistes qui prétendent que donner la vie est merveilleux mais qu'accompagner la mort n'est pas moins noble. Il nous invite à une écoute attentive des enfants, des parents et des mourants. Si leurs désirs ne peuvent, ou ne doivent, pas tous être réalisés, il est nécessaire d’apporter une réponse à chacun.

La « bioéthique à la française » sortira-t-elle d'un certain dirigisme pour parvenir à conjuguer le respect des valeurs communes de notre société avec l'ouverture à plus de choix individuels ? Redonnera-t-elle à l'Homme, à chaque humain, la maîtrise de son destin ?


A propos de l'auteur

Jean-Louis Touraine est professeur de médecine, député LREM du Rhône et conseiller municipal de la ville de Lyon. Il a été en 2019 le rapporteur de la Mission d’information sur la révision de la loi bioéthique. Par ailleurs, il est président de l’association France Transplant depuis 1995, président de la fédération hospitalière de France Auvergne-Rhône-Alpes et vice-président de la fédération hospitalière de France.

Détails
Parution : 12 septembre 2019
EAN : 9782749262376
11x18, 176 pages
érès poche - Société
Thème : Société

Imprimer cette page
Résumé

Plaidoyer pour une plus grande liberté et pour le respect accru de la volonté des personnes, cet ouvrage présente la bioéthique d’une façon concrète, pratique et accessible à tous.

 La bioéthique est née des progrès médicaux d’une part et de la nécessité de se prémunir contre toute répétition des horreurs pratiquées par les expérimentateurs nazis d’autre part. Cela a conduit à des règles très diversement définies dans les différents pays. La France est sous un régime éthique caractérisé par un dirigisme important et des responsabilités confiées essentiellement aux professionnels. Dans ce livre, il est proposé d’ouvrir un peu plus le champ de la responsabilisation individuelle, de privilégier les droits du malade et d’accroître le respect de la liberté (encadrée) de chacun. En pratique, cela implique notamment moins de restriction dans la procréation médicalement assistée et dans la possibilité pour les malades en fin de vie de choisir la modalité de leur mort.

Revue de presse

2019, L'Opinion, par Caroline Vigoureux


2019, L'OBS, par Bérénice Rocfort-Giovanni


2019, L'OBS, par Bérénice Rocfort-Giovanni


2019, France Culture, Les matins du samedi - L'invité actu, par Caroline Broué


© éditions érès 2019 - Mentions légales

Réalisé par Glukose