Grandir avec les écrans ?

  "Grandir avec les écrans ?" a été ajouté au panier !

Frais de port 2€ dès 25€ d'achat
Voir mon panier

En un peu plus de vingt années, l’environnement médiatique et technologique des familles s’est sensiblement modifié. Les enfants grandissent désormais dans un monde d’écrans. En effet, chaque unité familiale est équipée de matériels technologiques de formats divers, aux nombreuses fonctionnalités, interconnectables, fixes et nomades, utilisables par chacun, quel que soit son âge. La sur-stimulation audiovisuelle précoce et la surexposition aux écrans sont source d’inquiétudes et objets fréquents de débats.

Dans l’enquête menée de façon indépendante auprès de professionnels de l’enfance, l’auteur scrute les conséquences d’un trop-plein d’écrans pour la santé, le développement et le bien-être des moins de 16 ans. Son objectif est de considérer avec lucidité les problèmes de tous ordres occasionnés par les écrans – y compris les enjeux de l’économie du numérique et le pouvoir financier des grandes firmes impliquées dans ce vaste marché – pour mieux les prévenir. C’est seulement à cette condition que nous pourrons entrer avec les enfants et adolescents dans un usage profitable des écrans numériques.


A propos de l'auteur

Docteure en sciences de l’information et de la communication, Élisabeth Baton-Hervé est formatrice et conférencière, spécialisée dans les relations enfants-écrans, familles et médias numériques.

Vidéos
Détails
Parution : 13 février 2020
EAN : 9782749266046
11.5x20, 352 pages
1001 et +
Thème : Enfance & parentalité

Imprimer cette page
Résumé

Les acteurs du monde de l’enfance sont bien placés pour observer les répercussions de l’usage des écrans sur la santé et le développement des jeunes générations. En s’appuyant sur la littérature scientifique, sur ses propres recherches et expériences de terrain, l’auteur renouvelle notre capacité à penser la place prise par les écrans dans la vie des enfants et des adolescents et les préconisations en termes d’usages des écrans.

Le propos de l’auteur n’est pas de traiter de manière frontale des « effets » de l’usage des écrans par les enfants et les adolescents, mais de mettre en lumière les liens qu’établissent les professionnels de l’enfance, dans l’exercice de leur fonction, entre l’exposition intensive aux écrans des jeunes enfants et des adolescents qu’ils rencontrent et leurs comportements, leurs lacunes (retards de langage, troubles de l’attention…), leurs difficultés scolaires et symptômes cliniques tels que la fatigue. Elle cherche également à repérer dans quelle mesure une exposition intensive aux écrans entrave ou non les processus d’aide et de soutien envers le jeune patient.

Devant les dérives d’une économie ultra libéralisée dans un monde fortement numérisé, les mesures de prévention à l’égard de la jeunesse se résument à des préconisations d’accompagnement parental, d’âge et d’éducation aux médias. Pour l’auteur, ces mesures sont insuffisantes pour prévenir des impacts néfastes d’un mésusage des écrans face aux enjeux gigantesques de l’économie du numérique, face également au pouvoir financier et aux savoir-faire technologiques des grandes firmes internationales impliquées sur ce vaste marché. Après une généalogie très précise de l’introduction des écrans dans l’environnement des familles, elle s’appuie sur l’expertise des professionnels pour apporter sa contribution théorique en vue d’un renouvellement de la pensée sur le rapport enfants-écrans et propose enfin quelques pistes visant à prévenir une surexposition aux écrans et une surstimulation.

 

Revue de presse

2020, Libération, par Robert Maggiori


2020, Cahiers de la puéricultrice


2020, Le journal des psychologues


2020, Sciences humaines, par Marc Olano


© éditions érès 2020 - Mentions légales

Réalisé par Glukose