Du social business à l’économie solidaire

  "Du social business à l’économie solidaire" a été ajouté au panier !

Frais de port 2€ dès 25€ d'achat
Voir mon panier

Lire l'entretien avec Maïté Juan et Jean-Louis Laville, paru dans la Lettre érès 44

L’innovation sociale est partout considérée comme vertueuse mais cet éloge unanime ne saurait faire illusion. Elle regroupe en fait un ensemble de pratiques très diversifiées, voire divergentes. Deux approches contrastées sont ici dégagées : la première qualifiée de social business se contente d’une amélioration du modèle économique dominant, l’innovation s’inscrivant dans une perspective réparatrice et fonctionnelle ; la seconde, du côté de l’économie solidaire, a pour horizon une démocratisation de la société.

Cet ouvrage propose un bilan inédit du social business (Amérique, Asie, Europe) qui a pris l’ascendant dans différents continents alors que les effets de réalisations restent difficiles à cerner.

S’éloignant du discours dominant, il met aussi en lumière les multiples innovations citoyennes qui s’attaquent à des problèmes structurels affectant le quotidien des populations. Dans ces dynamiques de politisation ordinaire, les habitants retrouvent un pouvoir d’agir. Certaines collectivités locales commencent à les soutenir, à l’instar de la mairie de Barcelone dont l’expérience primaire de municipalisme valorise les communs autant que les alliances entre acteurs, chercheurs et responsables politiques.

Ces formes alternatives d’innovation sociale s’opposent ainsi à l’uniformisation managériale et viennent alimenter de manière originale le débat sur la transition écologique et solidaire qui agite les acteurs engagés, les travailleurs sociaux autant que les scientifiques et les élus.


A propos des auteurs

Maïté Juan est docteure en sociologie, post-doctorante au GIS Démocratie et participation, MSH Paris Nord (CNRS), et chercheure associée au programme de recherche « Démocratie et économie plurielles » du Collège d’études mondiales (FMSH).

Jean-Louis Laville est professeur du CNAM où il est titulaire de la chaire « Économie solidaire ». Chercheur au Lise (CNRS-Cnam), il est responsable du programme de recherche « Démocratie et économie plurielles » du Collège d’études mondiales (FMSH). Coauteur de l'ouvrage L'innovation sociale (érès, 2014), il revient ici sur la question à partir des évolutions qui se sont manifestées dans les dernières années.

Joan Subirats est professeur de sciences politiques à l’université autonome de Barcelone (IGOP). Il est l’un des cofondateurs du mouvement politique Barcelona en Comu, et est aujourd’hui en charge des politiques culturelles à la mairie de Barcelone.

Détails
Parution : 12 mars 2020
EAN : 9782749266336
14x22, 336 pages
Sociologie économique
Thème : Société

Imprimer cette page
Résumé

Face à la conception technocratique et entrepreneuriale portée par les pouvoirs publics, une approche alternative de l’innovation sociale, plus populaire et moins visible, à travers l’exploration d’initiatives citoyennes.

Prenant comme point de départ le constat d’une appropriation institutionnelle de l’innovation sociale, orientée vers la compétitivité et l’efficacité marchande des expériences de l’économie sociale et solidaire, l’ouvrage vise à la fois à apporter un regard critique sur cette conception de l’innovation sociale et à remettre en lumière des expérimentations citoyennes peu prises en compte par les pouvoirs publics. Il montre ainsi la nécessité d’un tournant épistémologique valorisant les dynamiques de coproduction des savoirs et des politiques entre acteurs, chercheurs et institutions.

Revue de presse

2020, Le Monde, par Margherita Nasi


2020, Actualités sociales hebdomadaires, par Brigitte Bègue


2020, Carenews Info


2020, Politis, Victor Le Boisselier


  Du même auteur



Sociologie économique
© 2014
14x22 256 p. 25 €
© éditions érès 2020 - Mentions légales

Réalisé par Glukose