Zones d'ombre dans la formation des psychanalystes

  "Zones d'ombre dans la formation des psychanalystes" a été ajouté au panier !

Frais de port 2€ dès 25€ d'achat
Voir mon panier

Zones d'ombre dans la formation des psychanalystes


Numéro 45 - Revue semestrielle

Dans la revue :



Cet ouvrage est à paraître le 29 octobre 2020 (26.50 €)
Si vous souhaitez être informé de sa disponibilité, veuillez laisser votre adresse e-mail ci-dessous :




Dans l’expression « formation des analystes », il y a un double registre que traversent les formations de l’inconscient : ce qui forme un analysant pour commencer à pratiquer la psychanalyse et ce qui forme un analyste à endosser sa pratique. Comment devenir analyste et le rester ? S’il est admis comme condition nécessaire, mais non suffisante, que pour devenir analyste il faille faire une analyse personnelle, la question de ce qui forme un analyste à répondre de sa pratique, en lien avec ce qui l’a amené à exercer, demeure largement sujette à controverses. Alors, comment cerner les modalités actuelles de la formation des analystes ? Celle-ci ne relève pas des critères appliqués à une formation professionnelle dûment reconnue par l’État (malgré ses tentatives de s’immiscer de plus en plus dans les soins, comme avec l’autisme). L’Université peut accueillir un enseignement de la psychanalyse mais celui-ci ne saurait déboucher sur un diplôme valant pour une formation de l’analyste. Au contraire, quand diplôme il y a (de psychologue ou de psychiatre), cela met le psychanalyste dans l’embarras, qu’il exerce en libéral ou dans une institution de soin, et il doit alors inventer un savoir-faire particulier à cette doublure. La formation du psychanalyste relève donc du seul vouloir des psychanalystes et de leur capacité à la garantir, pour eux-mêmes et vis-à-vis de la société. Ce peut être collectivement dans des associations qui déclarent leur but de formation explicitement ou dans des démarches laissées à des initiatives individuelles. Dans un cas comme dans l’autre, beaucoup de questions sur les moyens et les buts de la formation restent en suspens. Comment s’orienter dans la pluralité des associations lacaniennes, ce d’autant plus si on ne peut pas accéder à des textes pouvant définir leurs orientations ? Pour ceux qui ne se rattachent pas à des associations, comment font-ils entendre leur position sur la formation et en définissent-ils les fondements ? L’essaimage (après la dissolution de l’EFP) des analystes lacaniens, dans et hors association, trouve-t-il une raison dans l’enseignement de Lacan ?

Détails
Parution : 29 octobre 2020
EAN : 9782749268088
Essaim
2/2020
Thème : Psychanalyse

Imprimer cette page
© éditions érès 2020 - Mentions légales

Réalisé par Glukose